En quoi consiste le principe de transparence dans la fonction achat ?

Travailler malin et efficacement

Vous avez probablement déjà entendu ces termes : la transparence de l’information. Ce principe s’applique à tous les services d’une entreprise. Il concerne aussi bien les messages internes destinés à informer les collaborateurs des décisions prises par la direction que la communication externe sur les produits que les clients achètent. Mais, dans la fonction achat en particulier, en quoi consiste ce principe de transparence ? Pourquoi et comment le mettre en place tout au long de la chaîne d’approvisionnement ?

Waste management in companies

Que signifie le principe de transparence dans la fonction achat ?

Le principe de transparence peut se définir ainsi : il s’agit de l’accès aux informations relatives à l’entreprise. Elles se doivent d’être claires, précises, exactes et compréhensibles de tous. Le transfert des données s’opère en interne, à travers le partage de la stratégie globale de l’entreprise aux salariés, par exemple. Il se fait également à l’extérieur de la société en rendant visible, entre autres, la composition des produits.

Si ce principe s’applique à de nombreux services, il prend notamment une importance croissante au sein de la fonction achat.

Au pôle approvisionnement incombe la responsabilité du choix des matières premières pour la production de l’entreprise. Son rôle est de créer le meilleur produit possible tout en maîtrisant les coûts et en respectant les délais de livraison.

La transparence de l’information dans la fonction achat peut alors s’appliquer à plusieurs niveaux :

  • Annonce des enjeux de l’entreprise ;
  • Partage du choix des fournisseurs ;
  • Mise à disposition de la politique de l’entreprise ;
  • Notification de potentiels retards de livraison ;
  • Etc.

Pourquoi la transparence de l’information est-elle importante dans la fonction achat ?

Mener une politique de communication transparente offre de nombreux avantages à l’entreprise.

L’aspect légal

La directive européenne 2014/95/UE impose aux entreprises la communication de leur modèle commercial, de leurs résultats, de leur politique, ainsi que de leurs principaux risques et indicateurs de performance. L’objectif est de permettre aux autorités de connaître plus précisément la situation des entreprises (enjeux environnementaux et sociaux, respect des droits de l’homme, lutte contre la corruption…).

Si la loi ne prévoit, pour l’instant, l’application de cette directive qu’aux grandes entreprises et grands groupes, les TPE et PME ont aussi beaucoup à gagner à la mettre en place. Le principe de transparence va bien au-delà du simple aspect légal.

La confiance des clients

Petites et grandes entreprises l’ont bien compris. Face à la concurrence, il faut se démarquer. Le client n’achète plus un produit juste pour répondre à un besoin. Il recherche et choisit des valeurs. Une majorité est d’ailleurs prête à payer un peu plus cher pour acquérir un article responsable.

Les entreprises doivent donc communiquer de façon transparente pour permettre aux consommateurs de savoir ce qu’ils achètent, et ce, sur toute sa chaîne d’approvisionnement et de production. Voilà pourquoi de plus en plus d’entre elles ouvrent leurs coulisses. En étant parfaitement transparentes dans leur communication, elles évitent soupçons et mauvaises interprétations. Le client peut alors faire un choix éclairé en accord avec ses valeurs.

La fonction achat a tout intérêt à miser sur la transparence de l’information.

La stratégie RSE

Le monde de l’entreprise tend de plus en plus vers des pratiques de développement durable. Trois enjeux (social, environnemental et économique) tiennent dorénavant une place stratégique dans la communication. Outre l’aspect légal évoqué un peu plus haut, apporter les preuves d’une démarche éthique, éco-responsable et respectant les droits de l’homme fait partie intégrante de la croissance de l’entreprise.

Les directeurs des achats peuvent inclure la dimension RSE aussi bien dans l’acquisition d’équipements pour les collaborateurs que dans l’approvisionnement de matières premières pour la production.

Le retour sur investissement

Le principe de la transparence de l’information participe à la mise en place d’un véritable cercle vertueux. Plus l’entreprise partage honnêtement, plus le consommateur lui fait confiance, plus il privilégie cette société pour ses achats et plus il la recommande autour de lui. Nul doute que tout le monde a à y gagner : la satisfaction client d’un côté et un ROI performant pour l’entreprise de l’autre.

C’est un facteur clé de la réussite de l’entreprise.

Comment appliquer le principe de transparence dans la Supply Chain ?

La transparence de l’information se fait de bout en bout de la chaîne d’approvisionnement.

Du côté des fournisseurs

En amont, cela passe par :

  • Définir les objectifs, les critères RSE et les valeurs de l’entreprise ;
  • Les communiquer ;
  • Se constituer un réseau de fournisseurs responsables ;
  • Mettre en place une stratégie R&D en interne et en externe.

Des actions précises entre l’entreprise et les fournisseurs viennent concrétiser ce qui a été préalablement défini.

Du côté des clients

En aval, il est primordial de s’assurer que la communication est claire, accessible et authentique. Elle doit être cohérente par rapport à la stratégie globale de l’entreprise et apporter une plus-value à celui qui la reçoit.

Vos critères de sélection et conseils sont autant de points à partager :

  • Pourquoi choisissez-vous tel fournisseur (proximité, type de livraison…) ;
  • Pourquoi privilégiez-vous cette matière première plutôt qu’une autre ;
  • Quel conseil pouvez-vous donner afin que vos prospects fassent le bon choix ;
  • Etc.

Dans le Lean

La suppression du gaspillage et l’amélioration des processus sont deux axes de communication très intéressants dans le Lean.

Le bien-être humain incluant la sécurité au sein des usines, le respect des conditions et du temps de travail est un sujet qui mérite d’être rendu visible.

L’optimisation des trajets, l’élimination du surstockage et de la surproduction sont autant de données à partager en lien avec les enjeux environnementaux.

Enfin, informer les parties prenantes de la mise en place d’une politique d’achats responsables s’inscrit dans une volonté de livrer des produits de qualité.

Une communication transparente pour refléter l’image de l’entreprise

L’image de l’entreprise repose sur la perception des consommateurs. En développant la transparence de l’information, vous faites coïncider cette impression générale avec la réalité.

La fonction achat s’intègre directement dans la chaîne de valeur de l’entreprise pour atteindre la satisfaction client. Ce dernier, de plus en plus désireux de savoir d’où viennent les produits, doit être au fait des décisions prises et, pour cela, y avoir facilement accès. La stratégie achat doit donc être rendue visible et être alignée sur celle de l’entreprise tout au long de la Supply Chain.

La transparence est le maître mot. Afin d’éviter toute mauvaise interprétation, la simplicité, l’authenticité et l’honnêteté sont de rigueur.

Manutan se fait un plaisir de vous aider 

Vous souhaitez en savoir plus ? Dans notre blog, nous vous présentons des informations utiles, des conseils et des astuces pratiques pour aménager votre lieu de travail de manière durable et ergonomique, et en assurer le fonctionnement optimal.

Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez ? Le helpdesk de Manutan se tient à votre disposition pour vous donner un complément d’information et des conseils personnalisés. Saisissez vos coordonnées ci-dessous et envoyez-nous votre question. Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Nom*
Contact

Suivre MANUTAN sur