Livre blanc: Achats de classe C, 6 leviers pour optimiser votre stratégie

Travailler malin et efficacement

Encore aujourd’hui, rares sont les entreprises qui estiment opérer une gestion optimale de leurs achats de classe C, aussi appelés « achats indirects » au sein de certaines organisations. Sans vision globale de leurs dépenses , elles ne peuvent en maîtriser les coûts totaux d’acquisition (TCO).

 

Pourtant, ces achats de classe C (ou achats indirects) concentrent jusqu’à 60 % du volume de commandes, 75 % du nombre de fournisseurs et 85 % des articles1. Parce que leur gestion est bien moins structurée, les sources de coûts cachés sont multiples : achats hors processus, erreurs et retours, trop large portefeuille de fournisseurs, nombreuses livraisons, service après-vente, etc.

 

Dès lors, il semble essentiel d’avoir une représentation claire de sa gestion des achats indirects (dépenses, processus, politique achats…) pour mettre cette catégorie sous contrôle. C’est ainsi que les directions achats pourront réaliser des économies substantielles, gagner en efficience et mieux satisfaire leurs clients internes.

 

En savoir plus à ce sujet dans notre livre blanc.

INTÉRESSÉ(E) ?

Cliquez ici pour télécharger le Livre blanc.

Contact
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivre MANUTAN sur