Le télétravail est-il le Nouveau Travailler ? Découvrez ses problèmes… et ses solutions !

Travailler malin et efficacement

Vous vous demandez comment le plus sceptique des employeurs imagine une journée de télétravail ordinaire ? Il voit un travailleur qui ouvre toutes les cinq minutes la porte au livreur de colis, qui s’occupe de vite lancer une lessive et, pourquoi pas, qui a installé le babyphone à portée de main parce qu’il en profite pour passer du temps avec bébé. Il va de soi que cette caricature ne ressemble en rien à la réalité. Toutefois, il est inutile de nier que le télétravail peut aussi s’accompagner de quelques inconvénients, tels que le manque de concentration lié au ménage que le travailleur veut faire entre deux tâches professionnelles. Sur cette page, nous nous intéressons plus en profondeur aux inconvénients du travail à domicile, mais nous vous proposons surtout des solutions pour y remédier. Pourquoi ? Car le télétravail offre bel et bien de nombreux avantages. Pensez notamment à l’absence de retards des travailleurs en raison des embouteillages ou à la fin des situations gênantes lorsque des collègues sont trop bruyants

Contexte : que dit la loi ?

En théorie, le télétravail est considéré comme du « travail en dehors de l’entreprise » et est souvent désigné par le travail à domicile (même si certains travailleurs s’installent plus volontiers à la table d’un café). Le télétravail n’est donc pas un droit structurel pour les travailleurs, mais l’employeur peut en faire la proposition, que l’employé peut accepter ou refuser. Un accord écrit doit ensuite définir le cadre dans lequel le télétravail est exercé et peut faire office d’annexe au contrat de travail. Dans cette annexe peuvent figurer les informations suivantes :

  1. la période, la fréquence et éventuellement les jours ou les heures du télétravail ;
  2. les périodes où le travailleur doit être disponible ainsi que le canal utilisé pour se rendre disponible ;
  3. les accords passés concernant la hauteur d’éventuels frais de dédommagement ;
  4. les conditions et accords pour un retour au bureau ;
  5. l’endroit précis où le télétravailleur travaillera (chez lui et/ou ailleurs).

En revanche, le télétravail occasionnel en cas de force majeure (votre enfant tombe malade, par exemple) est quant à lui bel et bien un droit. L’employeur se réserve cependant le droit de refuser la demande s’il estime avoir une bonne raison.

Au moment de définir si le travail à domicile est envisageable, il importe de déterminer aussi les tâches assignées. Certaines fonctions sont également impossibles ou difficilement adaptables à un travail à domicile ; nous pensons notamment à un poste dans le département de production ou en entrepôt. Soyez donc créatif, mais surtout réaliste.

1er problème du télétravail : la distraction

Le facteur distraction est une des principales craintes des employeurs. Et pour cause : selon une étude menée par Manutan en collaboration avec NovioData, pas moins de la moitié des télétravailleurs confient être parfois distraits de leur travail. Dix pour cent avouent même l’être régulièrement ou souvent. Toujours selon cette étude, quatre collaborateurs sur dix ne souhaiteraient pas travailler à domicile. D’autres sont par contre régulièrement dérangés (ou dégoûtés) par leurs collègues. Le télétravail est pour eux la meilleure manière pour rester concentrés.

Astuce nO 1

  • Pour l’employeur : offrez la possibilité à vos employés d’opter pour la solution qui leur convient le mieux et dans laquelle il se sente le plus à l’aise.
  • Pour l’employé : soyez honnête avec vous-même et votre manager sur votre capacité à rester concentré lorsque vous travaillez de chez vous.

2e problème : un bureau à domicile mal aménagé

La loi belge prévoit que l’employeur fournisse le matériel et les accessoires nécessaires au télétravail, comme un ordinateur portable ou tablette et une connexion Internet. Si le matériel est un élément indispensable pour travailler correctement, une grande part de responsabilité revient également à l’employé. Nombreux sont les télétravailleurs à s’installer à leur table de cuisine, sur une chaise dure et à un endroit mal éclairé. D’ailleurs, selon la même étude Manutan citée précédemment, pas de moins de 62 % des postes de télétravail seraient loin d’être aménagés de manière ergonomique.

Quel matériel avez-vous dès lors besoin pour un bureau à domicile correctement aménagé ? Le mieux est de vous installer dans une pièce séparée, où vous ne risquez pas d’être dérangé en permanence, et qui comprend :

  1. une chaise de bureau et une table ergonomique;
  2. une bonne luminosité;
  3. suffisamment d’espace de rangement, pour que vous puissiez tout de même respecter une clean desk policy ;
  4. des accessoires qui égaient le travail et sont sources d’inspiration, comme une chouette tasse et quelques jolies plantes.

Astuce nO 2

  • Pour l’employeur : prévoyez un budget pour l’aménagement d’un espace de travail à domicile. Veillez également à ce que les postes de travail flexibles sur le lieu de travail soient tous adaptables à leurs utilisateurs.
  • Pour l’employé : changez de mobilier aux endroits nécessaires et n’oubliez pas de bouger suffisamment de temps à autre.

3e problème : la distance jusqu’au lieu de travail

Un télétravailleur ne voit pas ses collègues ; une situation qui peut nuire à la bonne communication (malgré les formidables technologies qui nous entourent) et qui, dans le pire des cas, peut créer une ambiance de méfiance. Cathy Geerts, directrice RH chez SD Worx, explique : « Diriger du personnel à distance demande de la confiance et pour installer cette relation de confiance, vous devez être ouvert à la communication et pouvoir discuter de n’importe quel sujet. Avec un télétravailleur, c’est pratiquement la même chose, mais vous devrez communiquer davantage et faire part de vos remarques. »[1] En outre, certains employés qui travaillent plus de chez eux qu’au bureau se sentent mis à l’écart de leur entreprise.

Astuce nO 3

  • Pour l’employeur :les journées de team building ne sont pas de simples plaisanteries, mais sont bel et bien essentielles, surtout si de nombreux collaborateurs travaillent à domicile.
  • Pour l’employé : ne travaillez pas uniquement à la maison, mais passez régulièrement une journée au travail.

4e problème : un équilibre difficile entre vie privée et vie professionnelle

Si tous les télétravailleurs n’ont pas ce problème, la majorité d’entre eux court tout de même le risque de gérer difficilement l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Qu’ils soient perfectionnistes, timides ou qu’ils se mettent une grosse pression sur les épaules : les employés qui travaillent à domicile courent davantage le risque de ne plus savoir quand s’arrêter de travailler. Ils estimeront qu’il y a toujours quelque chose à faire. D’ailleurs, ils ne sont pas influencés par le rythme collectif qui empêche les employés au bureau de se surmener. Ils ne voient en effet personne prendre une pause ou se balader sur le temps de midi, ce qui les pousse moins à s’arrêter de travailler et à recharger leur batterie.

Astuce nO 4

  • Pour l’employeur : exprimez clairement à chaque employé ce que vous attendez.
  • Pour l’employé :connaissez vos limites et ne laissez pas le sentiment de responsabilité peser trop sur vos épaules. Personne n’est indispensable et l’entreprise ne se portera pas mal si vous prenez votre soirée pour aller faire du sport. Lorsque vous travaillez chez vous, n’oubliez pas non plus de faire de petites pauses ; vous garderez ainsi une concentration maximale !

Conseils supplémentaires pour un télétravail plus productif

Avec le succès grandissant du Nouveau travailler, vous pouvez vous attendre à voir le nombre de télétravailleurs grimper. Selon les chiffres du SPF Économie, le pourcentage de télétravailleurs occasionnels ou réguliers en 2010 était de 13,4% pour 16,7% en 2016.[2] En 2018, 17% des Belges faisaient du télétravail, contre pas moins de 22 % l’année dernière[3]. Pour terminer, nous vous partageons quelques conseils supplémentaires afin de booster votre productivité lorsque vous travaillez à domicile :

  1. Travaillez de manière structurée : fixez-vous des heures de début et de fin de journée.
  2. Faites une liste des tâches à accomplir : planifiez votre travail afin de travailler efficacement.
  3. Séparez vie privée et vie professionnelle : ne vous laissez pas distraire par des tâches ménagères.

Chez Manutan, vous trouverez une vaste gamme d’articles pour votre lieu de travail. Jetez un œil à notre webshop ou contactez notre helpdesk

[1] Source : https://www.demorgen.be/nieuws/waarom-thuiswerken-werkt-voor-wie-genoeg-zelfdiscipline-heeft~b69821e18/?referer=https%3A%2F%2Fwww.google.com%2F

[2] Source : https://www.demorgen.be/nieuws/waarom-thuiswerken-werkt-voor-wie-genoeg-zelfdiscipline-heeft~b69821e18/

[3] Source : https://mobilit.belgium.be/fr/nouvelles/nieuwsberichten/2019/plus_d1_belge_sur_5_fait_du_teletravail_pres_de_la_moitie_aimerait_en

Manutan se fait un plaisir de vous aider 

Vous souhaitez en savoir plus ? Dans notre blog, nous vous présentons des informations utiles, des conseils et des astuces pratiques pour aménager votre lieu de travail de manière durable et ergonomique, et en assurer le fonctionnement optimal.

Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez ? Le helpdesk de Manutan se tient à votre disposition pour vous donner un complément d’information et des conseils personnalisés. Saisissez vos coordonnées ci-dessous et envoyez-nous votre question. Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Nom*
Contact

Suivre MANUTAN sur