Guide d’achat : nos conseils pour choisir un établi

Travailler malin et efficacement

Un bon établi est indispensable à tout atelier. Mais à quoi faut-il être attentif en achetant un nouvel établi ? Dans cet article, nous vous expliquons tout ce que vous devez savoir.

Un atelier ergonomique et fonctionnel

Un atelier bien aménagé contribue à une productivité accrue et au bien-être des travailleurs. Logique, puisqu’un lieu de travail adapté aux circonstances est synonyme de confort et d’efficacité nettement supérieurs. Entre autres aspects, l’ergonomie joue un rôle essentiel. Elle se traduit notamment par des établis réglables, des chaises assis-debout et des tapis antifatigue. Le fait d’avoir une vue d’ensemble favorise par ailleurs un cadre propice au travail. D’où l’intérêt d’un espace de rangement suffisant et adapté. Pensez par exemple aux armoires d’atelier, aux servantes, mallettes et rayonnages.

Conseils pour l’achat d’un établi

Cet article vous dit tout ce qu’il faut savoir sur les établis. Comme ils existent en divers modèles et dimensions, comment trouver le bon ? Pour vous y aider, voici quelques points importants à prendre en considération.

1. LA CHARGE SUPPORTÉE PAR L’ÉTABLI

Premier point auquel il faut être attentif : la charge que l’établi doit pouvoir supporter. Des travaux légers supposent effectivement une tout autre charge que des activités intensives qui impliquent des objets lourds. C’est pourquoi nous distinguons trois catégories d’établis :

  • utilisation occasionnelle : pour les charges jusqu’à 150 kg ;
  • utilisation régulière : pour les charges lourdes entre 150 et 500 kg ;
  • utilisation intensive : pour les charges extrêmement lourdes jusqu’à 1 500 kg.

2. UN ÉTABLI À HAUTEUR FIXE OU RÉGLABLE ?

Notez qu’il n’existe pas de hauteur d’établi idéale, celle-ci dépendant de la taille de chaque travailleur et de la nature du travail à réaliser. Toutefois, cela ne veut pas pour autant dire qu’il n’y a pas de principes à respecter lorsque vous comptez installer des établis. Il est par exemple conseillé d’investir dans des établis réglables en hauteur si vos travailleurs effectuent des tâches lourdes debout, se déplacent fréquemment ou effectuent des tâches légères, mais répétitives. Les établis achetés devront par ailleurs être rehaussables ou abaissables de minimum 10 cm par rapport à leur hauteur standard, et ce, pour s’adapter au mieux à la taille des travailleurs. À l’inverse, des établis non réglables en hauteur seront idéals pour les tâches de travail légères et ponctuelles, de même que pour les tâches exigeant une grande précision.

Plus haut, nous évoquions la valeur ajoutée de l’ergonomie au travail. Des établis réglables en hauteur jouent un grand rôle à cet égard puisqu’ils sont ajustables à la taille des travailleurs. Les avantages seront multiples, en particulier si vous optez pour des établis réglables rapidement qui ne reposent plus sur un système à vis. Grâce à ce type d’équipement, des travailleurs de tailles différentes pourront travailler tour à tour sur le même établi dans le confort le plus optimal. De plus, un établi rapidement réglable en hauteur offre la possibilité d’alterner entre le travail assis et debout, ce qui accroît non seulement la productivité, mais réduit aussi les maux de dos des travailleurs et les absences pour cause de maladie. Un établi réglable en hauteur électriquement affiche donc un prix d’achat plus élevé que les modèles classiques, mais l’investissement en vaudra le coup à long terme.

Vos établis sont systématiquement utilisés par les mêmes personnes et le travail est toujours effectué soit assis, soit debout ? L’achat d’établis classiques n’est alors pas un mauvais choix. Veillez simplement à tenir compte de la taille des personnes qui utilisent chaque établi de sorte qu’elles puissent adopter une position de travail ergonomique. Un établi à hauteur réglable manuellement est également une bonne option.

3. LE PLAN DE TRAVAIL ADÉQUAT POUR VOTRE ÉTABLI

Les activités à exécuter détermineront le choix du bon plan de travail, qui peut varier par son épaisseur, sa largeur et son type de matériau. Voici les plans de travail les plus fréquents :

  • hêtre massif : destiné aux applications de mécanique lourde et doté d’un vernis anti-UV. Résiste à l’acide et aux charges lourdes ;
  • multiplex : pour les applications (électro)mécaniques. Multiplex de hêtre raboté doté d’un vernis anti-UV ou imprimé et hydrofuge. Résiste à l’eau jusqu’à 80 degrés ;
  • Arphenol : pour les applications mécaniques et métrologiques ou en laboratoire. Bois doté d’un revêtement phénolique indéformable et résistant à l’eau, aux huiles, aux graisses et aux acides ;
  • mélaminé : pour les applications électriques et de laboratoire ainsi que les travaux de montage. Bois comprimé de haute densité et habillé d’un panneau mélaminé. Résiste à l’abrasion et à la perforation ;
  • linoléum : pour les travaux de montage, la mécanique de contrôle et les applications de laboratoire. Bois couvert de linoléum résistant aux chocs, aux huiles et aux liquides. Constitution simple et très haute résistance aux solvants courants ;
  • Polyrey : pour les applications électroniques. Bois massif habillé d’un panneau mélaminé conducteur. Résiste bien à la chaleur et aux produits chimiques, et neutralise l’électricité statique. Peut être relié à une prise de terre ;
  • Glasal : pour les applications électriques et électroniques. Panneau de bois comprimé de haute densité, habillé d’une plaque Glasal résistante aux températures élevées.
  • ESD : pour les applications électriques et électroniques. Plateau antistatique et conducteur de volume.

4. UN ÉTABLI FIXE OU MOBILE ?

Une question essentielle et évidente à se poser : l’établi doit pouvoir être déplacé ? Dans ce cas, un modèle sur roulettes représente la meilleure option. Vous travaillez toujours au même endroit ? Un établi fixe fera l’affaire.

5. UN ÉTABLI BIEN RANGÉ

En temps normal, une armoire d’atelier est le principal endroit où ranger du matériel et des outils. Mais si vous voulez avoir certains outils, documents et petits objets sous la main, un établi avec des tiroirs et/ou de petites armoires est l’idéal. Les possibilités en termes de rangement sont d’ailleurs infinies. Il existe ainsi des établis équipés d’à peine quelques tiroirs, mais aussi des établis dotés d’une panoplie de tiroirs et d’armoires pour disposer d’espaces de rangement supplémentaires. Autre option pratique : beaucoup d’établis modulables offrent des possibilités de classement et de compartimentage, ce qui permet de rajouter des espaces de rangement par la suite. Vous pouvez aussi prévoir un bloc-tiroir séparé sur pieds ou sur roulettes. Sachez qu’il existe aussi des établis à tiroirs verrouillables pour ranger vos effets en toute sécurité ainsi que des établis dotés de tiroirs à haute capacité de charge pour ranger des équipements plus lourds.

Vous souhaitez apporter de l’ordre et de la clarté aux tiroirs de votre établi ? Utilisez dans ce cas des compartiments pour tiroirs. Des tablettes et des rails en aluminium auxquels vous pourrez accrocher des bacs créeront également des espaces de rangement supplémentaires pour les petits objets. Enfin, si vous devez ranger un grand nombre d’outils dans votre établi, il est conseillé d’équiper celui-ci d’une plaque perforée à laquelle suspendre vos outils. Vous devez régulièrement utiliser un écran ? Un bras articulé vous facilitera dans ce cas le travail.

Conseil : un atelier rangé en un clin d’œil ? Découvrez les côtés pratiques de la méthode 5S.

Vous préférez recevoir des conseils personnalisés ?

Nos conseils s’arrêtent là en ce qui concerne le choix de l’établi parfait. Ils vous ont inspiré ? Jetez un œil à notre assortiment d’établis ou contactez-nous pour des conseils personnalisés sans engagement. Nous sommes à votre service ! Envie de passer tout votre atelier à la loupe ? Découvrez le service projets de Manutan. La garantie du savoir-faire.

Suivre MANUTAN sur