Des projets de vacances ? Voici toutes les réponses à vos questions les plus importantes

Travailler malin et efficacement

Pour beaucoup de personnes, l’été est le moment idéal pour partir en vacances, souvent pour une durée d’environ 2 à 3 semaines. Pour profiter de l’été qui arrive en toute tranquillité, il peut être utile de connaître le nombre de jours de vacances auxquels vous avez droit et la manière dont vous pouvez les utiliser. Vous n’avez pas encore demandé vos jours de vacances et vous avez des questions sur vos droits et éventuelles conditions ? Ne manquez pas de lire la suite.  

Quelles sont les règles générales concernant les jours de vacances ?  

En tant que collaborateur, vous accumulez chaque mois des jours de congés payés. Bien que le nombre de jours de congé octroyés varie d’un pays à l’autre, cette période de repos contribue à préserver la santé des travailleurs. Cela s’applique à tous les travailleurs, quelle que soit l’entreprise, quels que soient les jours fériés et tous les autres jours pouvant être accumulés en vertu de conventions collectives. Ces jours de congé doivent normalement être utilisés après une période de référence établie par l’employeur ou dans les conventions collectives. 

Puis-je prendre mes vacances d’été quand je veux ? 

En principe, votre employeur doit accepter votre demande de congé. Vous avez également droit à deux semaines de vacances consécutives entre le 1er mai et le 31 octobre. Un employeur ne peut s’y opposer que si vos vacances engendrent des problèmes majeurs pour l’entreprise (intérêts supérieurs de l’entreprise). Ou lorsqu’il y a des vacances collectives, comme dans les secteurs de la construction et de l’éducation. Votre employeur peut alors s’y opposer par écrit, mais doit néanmoins vous permettre de prendre vos vacances à un autre moment.  

En pratique, la fixation des congés relève souvent d’une concertation entre le travailleur et l’employeur. Si vous informez votre patron à temps, la répartition des jours de vacances des collaborateurs peut être organisée de manière à ce que les activités de l’entreprise puissent se poursuivre. De nombreuses entreprises ont des conventions collectives de travail ou des accords de branche qui définissent plus précisément les règles en matière de vacances, notamment en fonction de la branche ou de la taille de l’entreprise. 

N’oubliez pas non plus de consulter votre collègue direct. Ce n’est pas seulement correct vis-à-vis de votre manager et du collègue en question, mais cela est également positif pour votre propre tranquillité d’esprit une fois que vous êtes en vacances et que vous savez que l’on prend bien soin de votre travail.  

Puis-je être prioritaire lors de ma demande de vacances d’été ? 

Votre employeur peut accorder des priorités si des règles de priorité ont été convenues à l’avance. Par exemple, votre employeur peut décider que les travailleurs ayant des enfants en âge scolaire sont prioritaires pour prendre des congés pendant les vacances scolaires. Il peut procéder de la même manière pour les travailleurs dont le partenaire est actif dans l’enseignement ou dans la construction, ou sur la base de l’ancienneté. Toutefois, ces accords doivent figurer dans votre CCT, dans vos conditions de travail ou dans le manuel du personnel. Et en l’absence d’accords ? Aucun traitement prioritaire n’est autorisé. 

Puis-je également prendre un congé sans solde en été ?  

En cas de congé sans solde, vous prenez une période de repos pendant laquelle vous ne percevez pas de salaire. Vous pouvez le faire, par exemple, si vous souhaitez faire un voyage plus long et que vous n’avez pas assez de jours de vacances. Le congé sans solde n’est pas réglé dans la loi. Votre CCT peut contenir des règles à ce sujet, mais c’est souvent quelque chose que vous devez négocier avec votre employeur et que ce dernier, du reste, peut également légitimement refuser. En principe, un accord oral suffit à cet égard, mais il peut être judicieux de le consigner par écrit pour éviter toute ambiguïté par la suite. Gardez également à l’esprit que les congés sans solde doivent souvent être pris plus tôt que les jours de congé habituels, afin que votre employeur puisse en tenir compte dans la planification de l’entreprise.    

Problèmes de santé : que se passe-t-il si je tombe malade pendant mes vacances ? 

Il peut arriver que vous tombiez malade en vacances. C’est bien sûr très ennuyeux, d’autant plus que la législation belge ne permet pas encore à un travailleur de récupérer ses jours de vacances en cas de maladie. Bonne nouvelle : selon toute vraisemblance, cette réglementation changera à partir du 1er janvier 2023, et vous pourrez désormais signaler votre maladie pendant vos vacances et prendre vos jours de vacances plus tard.  

Néanmoins, si vous tombez malade avant le début du congé, vous pouvez reporter les jours à prendre.  

Suis-je obligé de prendre des jours de vacances pendant la période estivale ?  

En tant que travailleur, vous pouvez décider vous-même quand prendre vos jours de vacances. En principe, un employeur n’a pas son mot à dire à ce sujet. Il y a bien sûr des secteurs où une exception s’applique, comme ceux de la construction et de l’éducation. Si vous, en tant qu’employeur, souhaitez fixer un congé collectif ou des jours de repos obligatoires, cela doit être déterminé au préalable dans une CCT ou dans le contrat de travail.  

Puis-je prendre des vacances au cours de ma première année de travail au service d’un employeur ?  

Le nombre de jours de vacances est déterminé sur la base des prestations au cours l’année civile précédente (« exercice de vacances »). Ceci est bien sûr désavantageux si vous venez de commencer un nouvel emploi. Heureusement, il existe un régime de vacances supplémentaires, grâce auquel vous pouvez demander des jours de congé après une période initiale de 3 mois.  

Les jeunes en fin de scolarité bénéficient également du système avantageux des « vacances-jeunes ». Ce régime donne droit à 20 jours de vacances, pendant lesquels le jeune perçoit une allocation de vacances-jeunes à charge de l’ONEM. Il n’est pas possible de combiner les vacances-jeunes avec des vacances supplémentaires, il faut opter pour l’un des deux régimes.   

Puis-je reporter mes jours de vacances non utilisés à l’année suivante ?  

Les jours de vacances légaux que vous n’avez pas pris expireront après le 31 décembre de la même année et ne pourront donc pas être reportés à l’année suivante. Assurez-vous donc d’en tirer le meilleur parti et de planifier vos jours de vacances à temps afin d’obtenir le repos que vous méritez.  

Une fois vos vacances planifiées  

Une fois les jours de vacances organisés, la joie anticipée et les préparatifs peuvent commencer. Il y a encore un certain nombre de choses que vous pouvez faire avant vos vacances pour vous assurer de partir vraiment détendu. Nous vous donnons 5 conseils pour laisser votre travail en toute quiétude derrière vous. Découvrez-les ici . Et ensuite, place aux plaisirs de vacances ! 

Manutan se fait un plaisir de vous aider 

Vous souhaitez en savoir plus ? Dans notre blog, nous vous présentons des informations utiles, des conseils et des astuces pratiques pour aménager votre lieu de travail de manière durable et ergonomique, et en assurer le fonctionnement optimal.

Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez ? Le helpdesk de Manutan se tient à votre disposition pour vous donner un complément d’information et des conseils personnalisés. Saisissez vos coordonnées ci-dessous et envoyez-nous votre question. Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Nom*
Contact

Suivre MANUTAN sur