Améliorez votre Daily Scrum, évitez ces 3 pièges !

Travailler malin et efficacement

De Daily Scrum (ook wel Daily Standup genoemd) is een teammeeting en cruciaal onderdeel van Scrum: een methodiek die wordt gebruikt om met zelfsturende teams (deel)projecten binnen 4 weken op te leveren. Scrum belooft een verhoging van de effectiviteit en betrokkenheid van teams, een optimale ROI en minder verspilling van tijd en geld.

Le Daily Scrum (également appelé Daily Standup) est une réunion d’équipe et une composante cruciale du Scrum : une méthode utilisée pour permettre à des équipes autopilotées de mener à bien des projets (partiels) en 4 semaines. Scrum promet d’accroître l’efficacité et l’implication des équipes et d’obtenir un ROI optimal en gaspillant moins de temps et d’argent.

L’objectif du Scrum

L’objectif du Daily Scrum est de veiller à ce que chacun soit le plus efficace possible dans son travail. La réunion d’équipe, qui est organisée et accompagnée par le Scrum Master , dure 15 minutes au maximum et se tient chaque jour à la même heure et au même endroit (devant le Scrum Board ou Task Board). Pour que la réunion reste courte et efficace, chacun est debout et répond aux 3 questions suivantes :

  • Qu’ai-je accompli depuis la réunion précédente ?
  • Que vais-je faire avant la prochaine réunion ?
  • Quels sont les problèmes auxquels je suis confronté et de quel type d’aide ai-je besoin ?

Le Scrum Board est le lieu central où l’équipe coordonne le travail restant et l’approche commune. Les tâches du projet sont tenues à jour sur le Scrum Board (tableau ou tableau blanc). Le tableau donne en un coup d’œil une vue d’ensemble sur l’état d’avancement du projet.  Les tâches sur le tableau sont réparties sur 3 colonnes : To Do, In Progress et Done. Les principales tâches sont placées dans la partie supérieure du tableau.

Si vous voulez donner toutes les chances de réussite à votre Daily Scrum devant le tableau, il faut respecter les conditions et règles susmentionnées mais également veiller à quelques points importants. Si le processus ne se déroule pas comme il se doit, vous risquez en effet d’avoir une équipe démotivée qui ne voit plus l’intérêt du Scrum, de ne plus disposer d’un Scrum Board mis à jour et de perdre le contrôle d’un projet. Voici 3 pièges que vous devez éviter ou points à résoudre pour réussir votre Daily Scrum.

Piège 1 : le Daily Scrum n’est pas destiné à rendre compte au Scrum Master

On le constate très souvent : un membre de l’équipe prend la parole et est le seul à regarder le dirigeant pendant que le reste de l’équipe regarde l’orateur ou son téléphone. Aucune interaction, ni collaboration. Il incombe au Scrum Master de signaler ce comportement et de le corriger. Il est impératif que le Scrum Master donne l’exemple à cet égard. Si le Scrum Master ne fait qu’opiner du chef et ne dit rien lorsqu’on lui parle, cela ne motive pas les autres membres de l’équipe à analyser les problèmes ou à aider/soutenir les autres. La réunion debout quotidienne est destinée précisément à resserrer les rangs et à comprendre les progrès mutuels. Dans l’idéal, chaque membre de l’équipe doit s’adresser aux autres afin de les aider en cas d’empêchements, d’obstacles ou de risques.

Piège 2 : le Daily Scrum n’est pas le moment pour changer le planning

Le Daily Scrum n’a pour but d’ajuster le planning lorsqu’une nouvelle exigence ou condition vient s’ajouter par hasard au projet. Or, on voit régulièrement un Scrum Master présenter les nouvelles exigences à l’équipe durant la réunion debout, en demandant aux membres les tâches qu’ils peuvent adapter pour libérer du temps pour les nouvelles. Dès que cette discussion commence, le temps manquera pour partager les avancées du projet et le Daily Scrum se transformera en une réunion de planning. Il revient au Scrum Master de respecter l’ordre du jour fixe des réunions débout. Si vous souhaitez tout de même parler d’éléments techniques relatifs au planning, programmez une courte réunion avec l’équipe de projet juste après le Daily Scrum. Vous aurez ainsi le temps de discuter de la nouvelle exigence et de fixer des priorités.

Piège 3 : le Daily Scrum n’est pas une discussion technique

Les membres de l’équipe doivent s’abstenir, en faisant le point, de donner des explications sur les détails techniques de leurs activités. Si des membres de l’équipe souhaitent des explications sur des éléments techniques qu’ils ne comprennent pas, ils peuvent se retrouver et en discuter ensemble après la réunion debout. Un Daily Scrum n’est vraiment destiné qu’à discuter de l’avancée du processus et non pas à donner des explications de fond ou à répondre à des questions techniques.

Manutan est à votre disposition pour vous aider

En évitant les pièges susmentionnés, vous exploiterez au mieux le potentiel de la fonction du Daily Scrum. Si vous voulez connaître le matériel approprié et la meilleure manière de répartir votre Scrum board, lisez l’article « Un tableau convivial et lisible pour votre Daily Scrum ». Consultez également le site www.manutan.be, notre blog débordant de bons plans www.manutan.be/blog ou appelez le helpdesk au 02 – 583 01 01 pour de plus amples informations sur le travail malin et performant.

Manutan se fait un plaisir de vous aider 

Vous souhaitez en savoir plus ? Dans notre blog, nous vous présentons des informations utiles, des conseils et des astuces pratiques pour aménager votre lieu de travail de manière durable et ergonomique, et en assurer le fonctionnement optimal.

Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez ? Le helpdesk de Manutan se tient à votre disposition pour vous donner un complément d’information et des conseils personnalisés. Saisissez vos coordonnées ci-dessous et envoyez-nous votre question. Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Nom*
Contact

Suivre MANUTAN sur