Avez-vous déjà entendu parler des achats de classe C ?

Travailler malin et efficacement

Les achats effectués par les entreprises et organisations peuvent être catégorisés en trois classes (A, B et C). En règle générale, les sociétés réalisent des achats de classe A (ceux de produits stratégiques pour le processus de production) et des achats de classe B (ceux de produits stratégiques et récurrents qui ne sont pas destinés au processus de production). Pourquoi ? Car ces deux classes représentent ensemble la plus grande valeur d’achat. Pourtant, dans notre article, nous nous concentrerons volontairement sur les achats de classe C, pour lesquels les entreprises dépensent inutilement des sommes colossales ! Découvrez ici ce que sont les achats de classe C et pourquoi ils constituent la majorité de vos frais cachés.

Les achats ad hoc et la dénommée « longue traîne »

Les achats de classe C, ou achats ad hoc, sont des achats non stratégiques et non récurrents de certains produits, biens ou services, mais qui n’en sont pas moins indispensables au bon fonctionnement d’une entreprise. Il peut s’agir de l’achat de poubelles, voire de tableaux blancs. Bien que non récurrents par définition, ces achats imprévus ne sont pas rares dans les différents services et départements d’une entreprise. Concrètement, les achats de classe C forment ce que l’on appelle la « longue traîne », ou « long tail » en anglais, c’est-à-dire un ensemble de nombreux produits qui ne sont commandés que de manière sporadique.

La majorité des entreprises dépensent inutilement d’importantes sommes d’argent aux achats de classe C. Pourquoi ? Car les achats de classe C ne sont guère centralisés, s’inscrivent rarement dans le cadre de contrats d’achat, ne sont pas coordonnés et ne sont liés à aucune gestion efficace du stock.

Les achats de classe C, plus cruciaux que vous ne le pensez !

Les achats de classe C ne représentent que 5 % du volume total d’achat des entreprises et bénéficient donc rarement de leur attention. À tort, puisqu’il s’agit des principaux frais indirects auxquels elles font face. Les achats de classe C comptent pour 60 % des commandes, couvrent 85 % des produits achetés et 75 % de tous les fournisseurs des entreprises. Inutile de rappeler à quel point ils peuvent donc peser lourd dans le budget.

Même s’ils concernent en général des petits montants, les achats ad hoc représentent en résumé des frais cachés non négligeables. De nombreuses entreprises pourraient même réduire jusqu’à 40 % leurs dépenses liées aux achats de classe C, aussi bien en termes de dépenses directes que d’heures de travail internes !

Savin’side vous aide à visualiser vos frais cachés

C’est pour cette raison que Manutan a développé l’outil d’analyse Savin’side, qui vous aide non seulement à visualiser vos frais cachés, mais vous donne aussi des pistes pour réaliser davantage d’économies.

Sur la base de cette analyse, Manutan vous aide en outre à élaborer un plan d’amélioration personnalisé vous permettant d’optimiser ces achats de classe C. Si vous le souhaitez, un conseiller Savin’side peut même vous rendre visite.

Vous n’avez plus envie de gaspiller de l’argent à cause de vos achats de classe C ? Jetez un œil à notre site Web ou contactez-nous via eproc-support@manutan.be.

Manutan se fait un plaisir de vous aider 

Vous souhaitez en savoir plus ? Dans notre blog, nous vous présentons des informations utiles, des conseils et des astuces pratiques pour aménager votre lieu de travail de manière durable et ergonomique, et en assurer le fonctionnement optimal.

Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez ? Le helpdesk de Manutan se tient à votre disposition pour vous donner un complément d’information et des conseils personnalisés. Saisissez vos coordonnées ci-dessous et envoyez-nous votre question. Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Nom*
Contact

Suivre MANUTAN sur