Comment mettre en place une gestion des déchets performante en entreprise ?

Tri des déchets

Que ce soit pour réduire les quantités de déchets, pour préserver l’environnement et adopter un comportement responsable, pour être en règle par rapport à la loi ou pour améliorer sa performance économique, le suivi des déchets en entreprise est primordial. Mais, comment mettre en place et s’assurer d’une bonne gestion des déchets en entreprise ?

Gestion des déchets en entreprise

Gestion des déchets en entreprise : quelle est la réglementation en vigueur ?

D’après la directive 2008/98/CE du Parlement européen et du Conseil du 19 novembre 2008, « toute substance ou tout objet dont le détenteur se défait ou dont il a l’intention ou l’obligation de se défaire » est considéré comme un déchet.

Cette législation classe les déchets selon une hiérarchie (prévention, réemploi, recyclage, valorisation à d’autres fins, élimination) qui pose une base sur laquelle les entreprises peuvent bâtir leur politique de gestion des déchets.

Celles-ci doivent ainsi s’engager à gérer leurs déchets « sans créer de risque pour l’eau, l’air, le sol, la faune ou la flore, sans provoquer de nuisances sonores ou olfactives, ou sans porter atteinte aux paysages et aux sites présentant un intérêt particulier ». Tous les secteurs sont concernés (restauration, bureaux privés, chantiers, établissements publics, commerces…).

La directive prévoit également que les entreprises « [procèdent] [elles]-mêmes [au] traitement [de leurs déchets] ou [qu’elles le fassent] faire par un exploitant reconnu officiellement ». Il est par ailleurs de la responsabilité des entreprises de trier les déchets qu’elles génèrent en fonction de leur nature.

Qu’elles se chargent elles-mêmes du traitement ou qu’elles délèguent cette tâche à une prestataire, il convient que les matières soient traitées dans le réseau adéquat et que le suivi des expéditions soit enregistré.

Ces mesures s’appliquent à la fois aux déchets issus de l’activité des collaborateurs et à ceux générés sur place lors de la production.

Comment organiser la gestion des déchets en entreprise ?

La chaîne de suivi des déchets est composée de deux maillons : le management interne et externe.

5 étapes pour une gestion des déchets efficace

Mettre en place une démarche optimale pour gérer ses déchets en entreprise peut se faire en 5 phases.

1 – Faire l’état des lieux

Au moment de dresser l’état des lieux, il convient de se poser un certain nombre de questions concernant les déchets générés par l’entreprise :

  • Quelle est la quantité de déchets produite ?
  • De quelle nature sont ces déchets ?
  • Sont-ils recyclables ? Réutilisables ? Dangereux ?
  • Peuvent-ils être réduits ?

Clarisse Chang, analyste RSE senior chez EcoVadis[1], indique : « Il peut être intéressant de se comparer aux autres entreprises de son secteur pour identifier sa performance relative, et affiner ses objectifs. »

Une fois l’analyse de la situation faite, une politique de gestion des déchets peut être mise en place.

2 – Établir la stratégie de traitement des déchets

Le plan d’action se compose de plusieurs catégories qui peuvent répondre aux problématiques suivantes :

  • Quels déchets peuvent être réutilisés, recyclés, réduits et éliminés ?
  • Peuvent-ils entrer dans un processus de valorisation et créer de nouveaux produits ?
  • Peuvent-ils être transformés pour générer une source énergétique ?
  • Comment les gérer en interne et en externe ?
  • À quelle société faire appel pour la collecte ?
  • Où placer les conteneurs de recyclage pour une utilisation simplifiée ?
  • Comment communiquer pour que toutes les parties prenantes se sentent investies ?

Tout en gardant en tête que le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas, l’entreprise doit réfléchir à une stratégie dont la mise en place lui permettra de limiter au maximum son impact.

3 – Choisir le bon prestataire

Selon les besoins de l’entreprise, un prestataire externe peut être plus à même de fournir les services adaptés. Pour faire le bon choix, il convient de se poser quelques questions, notamment :

  • Le prestataire doit-il uniquement fournir le matériel pour le tri ? Si oui, la collecte sera alors réalisée par un autre intervenant ou par une société de nettoyage.
  • Doit-il s’occuper de la collecte des déchets une fois ceux-ci transférés dans les bacs centralisés ?
  • Intervient-il directement dans la collecte des déchets dans les boxes de tri ?

4 – Maîtriser les coûts

Les coûts relatifs à la gestion des déchets ne concernent pas uniquement le tarif du prestataire externe. Sont également à prendre en compte :

  • Le matériel de stockage acheté ou loué ;
  • La fréquence de collecte ;
  • La méthode de traitement des déchets…

La tarification varie en fonction des services requis. L’entreprise devra donc gérer son budget au regard de la prestation dont elle a besoin.

5 – Mettre en place la gestion des déchets

Les besoins ont été identifiés, le prestataire a été choisi, le budget a été alloué… Il reste alors à passer à l’action ! Après l’établissement de la politique de traitement des déchets et la signature du contrat avec le prestataire sélectionné, il reste toutefois à faire circuler l’information de façon claire au sein de l’entreprise.

Bien gérer ses déchets en entreprise : une implication de tous

Afin que la stratégie soit respectée, chacun doit comprendre les tenants et les aboutissants de la stratégie de gestion des déchets au sein de l’entreprise. Cela passe par la nécessité d’éduquer les collaborateurs.

Pour ce faire, de nombreuses actions peuvent être mises en place, comme :

  • Une communication par e-mail ;
  • Un affichage clair sur les boxes de recyclage ;
  • Des formations ;
  • Des activités ludiques pour motiver les employés à participer ;
  • La création d’un guide spécial « Comment bien trier mes déchets au bureau ».

Une intervention externe neutre, telle que la notation EcoVadis, peut aider à faire passer les messages en interne, comme le précise Clarisse Chang :

« [Cette] notation étant externe, elle offre une neutralité utile pour communiquer en interne, et mobiliser les collaborateurs autour de la démarche de réduction des déchets. »

La relation acheteurs-fournisseurs évolue vers un engagement commun

La fonction achats doit s’assurer que ses fournisseurs respectent les normes écologiques. Ces deux partenaires doivent travailler conjointement, en vue de proposer des améliorations progressives en faveur de l’environnement.

La gestion des déchets en entreprise est un cercle vertueux, comme l’explique Clarisse Chang :

« Vous êtes légitime pour demander à vos fournisseurs de faire de même, car leur score [EcoVadis] impacte le vôtre, ainsi que celui de vos clients. […] La gestion des déchets devient alors synergique, et génère un cercle vertueux inter-entreprises. »

L’entreprise qui décide de faire évaluer ses performances en matière de développement durable se voit notée, entre autres, sur ses achats. Si ce n’était pas déjà le cas, elle privilégiera dès lors des fournisseurs responsables, car leur impact écologique influe nécessairement sur celui de l’entreprise.

C’est une vraie collaboration qui se tisse entre acheteurs et fournisseurs. Ce qui, par le passé, n’était qu’une simple transaction se transforme aujourd’hui en un travail d’équipe où chaque intervenant joue un rôle majeur. L’un remet en question l’autre, les propositions de l’un font naître de nouvelles idées chez l’autre : quelles matières privilégier ? Y a-t-il possibilité de valorisation énergétique ? Etc.

Comme le dit le proverbe, « Tout seul, on va plus vite. Ensemble, on va plus loin ».

Pour développer une politique d’achats responsable, téléchargez notre livre blanc « Politique d’achats et RSE ».

[1] Service d’évaluation et de notation de la performance RSE et développement durable des entreprises à l’échelle internationale

Manutan se fait un plaisir de vous aider 

Vous souhaitez en savoir plus ? Dans notre blog, nous vous présentons des informations utiles, des conseils et des astuces pratiques pour aménager votre lieu de travail de manière durable et ergonomique, et en assurer le fonctionnement optimal.

Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez ? Le helpdesk de Manutan se tient à votre disposition pour vous donner un complément d’information et des conseils personnalisés. Saisissez vos coordonnées ci-dessous et envoyez-nous votre question. Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Nom*
Contact

Suivre MANUTAN sur