Guide d’achat : les poubelles de tri pour extérieur « Made in Europe »

Quel bilan établir en amont pour bien choisir ses poubelles de tri extérieures ?

Avant de se lancer dans l’achat de poubelles de recyclage pour l’extérieur, il est essentiel de faire un bilan des besoins. Cet état des lieux de la gestion des déchets en entreprise commence par une identification des déchets à trier. Il passe ensuite par l’étude des lieux d’implantation des poubelles de tri à l’extérieur et l’établissement d’un budget d’achat.

Identifier la quantité et le type de déchets à trier

Pour déterminer le nombre de poubelles nécessaires et leur capacité en litres, il faut commencer par mener une étude sur la production de déchets au sein de chaque service de l’entreprise. En plus de dresser un bilan du nombre de litres de déchets produits, la prise en compte des besoins et des attentes des collaborateurs favorise l’engagement dans le tri des déchets.

L’étape suivante est de prendre en considération les besoins en poubelles de tri pour les déchets jetés par les visiteurs (clients, fournisseurs, livreurs, passants, etc.). Il convient enfin de se renseigner sur les matériaux recyclables. Prenez contact avec les collectivités et entreprises locales pour obtenir des informations à ce sujet.

Une fois l’état des lieux établi, il ne faut pas oublier d’apposer sur les poubelles des logos à la fois visibles et parlants pour les utilisateurs afin de s’assurer que les consignes de tri soient bien respectées. Mettre en place une communication interne sur le sujet permet également de sensibiliser les collaborateurs sur l’importance d’une bonne gestion des déchets.

Choisir les lieux d’implantation des poubelles de recyclage à l’extérieur

L’emplacement des poubelles de tri en extérieur a une influence sur le choix de certaines de leurs caractéristiques. Des bacs et conteneurs particulièrement exposés au soleil et aux changements de température doivent être conçus dans des matériaux résistants aux intempéries. Des corbeilles placées dans des zones non couvertes ont besoin d’être équipées d’une protection contre la pluie.

Les poubelles doivent aussi s’intégrer de manière harmonieuse dans leur environnement. Leur design et les matières choisies doivent s’accorder avec le paysage et les bâtiments alentour.

Un autre critère à prendre en compte est celui de la sécurité. Des poubelles placées dans un lieu accessible au public sont plus susceptibles d’être volées, déplacées voire endommagées. Il faut donc prévoir des poubelles spéciales qui éviteront ce genre de désagrément.

Gérer son budget d’achat de poubelles de tri pour l’extérieur

Fixez votre budget en amont pour déterminer le montant alloué pour chaque poubelle de tri d’extérieur et ainsi savoir vers quelle gamme de prix vous diriger.

Une gestion efficace du budget des poubelles de tri nécessite aussi de faire un point sur les besoins en poubelles d’intérieur. Une grande partie des déchets déposés dans les poubelles de recyclage en extérieur provient de l’intérieur des locaux de l’entreprise. Les personnes qui génèrent ces déchets, que ce soient dans les bureaux, les lieux de restauration collective ou les espaces de production, doivent disposer de bacs et de corbeilles adaptés à leurs besoins.

Quels avantages à choisir du « Made in Europe » pour des poubelles de tri ?

Le choix du « Made in Europe » pour l’achat de matériel est source d’avantages pour l’entreprise. Cette provenance offre un certain nombre de garanties quant à la fabrication des produits et leur acheminement.

Les marques « Made in Europe », gage de qualité

En choisissant d’acheter à l’intérieur de l’Europe, une entreprise est assurée d’acquérir des produits conformes aux normes en place, qu’elles soient issues de la législation de l’Union européenne ou prises au niveau national par les pays.

Ces réglementations touchent notamment la composition, la conception et la qualité de produits tels que des poubelles de tri pour l’extérieur. De plus, les entreprises qui commercialisent des biens en Europe sont soumises à des règles imposant une transparence qui favorise une meilleure traçabilité des produits.

L’atout stratégique des partenariats européens

Acheter ses marchandises en Europe au lieu de faire appel à un fournisseur situé à l’autre bout du monde permet de réduire considérablement les distances à parcourir pour les produits. Cette plus grande proximité facilite l’approvisionnement, ce qui se répercute ensuite de manière positive sur les délais et les prix pour le client final.

Le « Made in Europe » au service de la RSE

La RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) est aujourd’hui un sujet incontournable. Mettre en place une politique RSE permet à une entreprise de se valoriser auprès de ses partenaires, de ses clients et de ses équipes en interne.

L’achat « Made in Europe » permet à une entreprise de soutenir sa politique RSE en lui permettant de :

  • Contribuer au développement économique du continent européen ;
  • Acheter des produits bénéficiant de labels et de certifications RSE européens ;
  • Minimiser l’empreinte carbone liée à l’acheminement des biens.

Comment choisir des poubelles de tri d’extérieur ?

Il existe plusieurs sortes de poubelles de tri pour extérieur répondant aux demandes spécifiques des entreprises. Capacité, système d’ouverture et signalétique, comment combiner les options disponibles pour équiper votre site professionnel du système de tri le plus adapté ?

Un format adapté à l’utilisation

La capacité des poubelles doit être cohérente avec la quantité de déchets qui y est déposée ainsi que la fréquence de vidage. Le type de poubelle doit aussi être adapté au public qui l’utilise. Par exemple, une corbeille ou un bac à usage collectif, placé à l’entrée d’un bâtiment ou dans un espace de pause, ne dépassera souvent pas les 100 litres. Pour recueillir des déchets d’usine et des emballage issus d’entrepôts, des conteneurs d’une hauteur plus importante et pouvant atteindre les 1 000 litres seront plus adaptés.

Les caractéristiques à prendre en compte pour choisir une poubelle de tri pour extérieur

Les fabricants de poubelles ont développé différentes gammes de bacs, de conteneurs et corbeilles destinés à un usage extérieur, offrant des niveaux de qualité et de prix adaptés à tous les budgets. Parmi les caractéristiques et options proposées, on retrouve principalement :

  • Différents types des couvercles fixes ou amovibles ;
  • La possibilité de verrouiller le couvercle ;
  • Divers matériaux adaptés à l’extérieur tels que le plastique ou le métal ;
  • Le choix entre des corbeilles avec ou sans sac ;
  • La présence de cendriers sur les corbeilles ;
  • Plusieurs systèmes de fixation (mural, au sol, sur un poteau) ;
  • Des poubelles mobiles équipées de roulettes ;
  • Des modèles aux formes et hauteurs différentes ;
  • Une fermeture automatique pour les produits dangereux et inflammables.

Une signalétique claire pour différencier les poubelles de tri en extérieur

Favorisez la mise en place du recyclage dans les espaces extérieurs en identifiant clairement les différents types de déchets attendus. Ainsi, un code couleur répété sur l’ensemble du site peut permettre aux personnes de se familiariser avec le tri dans votre entreprise.

Des affiches peuvent être installées à proximité de chaque poubelle pour illustrer les types de déchets à jeter. L’illustration est une manière rapide d’informer, notamment lorsqu’il s’agit de recycler des déchets différents, mais issus de la même catégorie, tels que les plastiques. Le plastique se présente en effet sous plusieurs formes, parfois traitées séparément.

La forme de l’ouverture dans le couvercle peut enfin être un signal permettant d’indiquer le type déchet à jeter (gobelet, papier et carton, bouteille en plastique, canette en métal, mégot, etc.).

Enfin, comme évoqué plus haut, la mise en place d’une communication interne est aussi un bon moyen de former les utilisateurs afin de garantir leur respect des principes du tri sélectif.

Pourquoi équiper son entreprise de poubelles de recyclage pour extérieur ?

Si l’installation de poubelles de tri sélectif à l’intérieur des locaux est devenue une évidence pour les entreprises, il ne faut pas négliger d’équiper également les espaces extérieurs en poubelles de recyclage. Cette mesure vient répondre à des impératifs en termes d’image d’entreprise, de budget et parfois de législation en vigueur.

Quels sont les avantages économiques et écologiques du tri des déchets en entreprise ?

En dehors de toute obligation légale, le tri des déchets en entreprise présente des atouts sur le plan économique. L’installation de poubelles de tri sélectif implique pour une entreprise de mener une réflexion de fond sur la diminution de ses déchets et la revalorisation des ressources inutilisées.

Bien évidemment, le tri des déchets constitue un enjeu environnemental de premier plan. Le tri des déchets favorise la fabrication de nouveaux produits à partir de matières recyclées. Il existe aujourd’hui des filières de revalorisation des métaux ou de recyclage des déchets bois. Cette économie de matières premières permet de réduire l’utilisation des ressources nécessaires à leur extraction et à leur transformation (énergies fossiles, bois, charbon, gaz, eau, etc.).

Comment le tri sélectif améliore-t-il la gestion des déchets en entreprise ?

Être bien équipé en conteneurs et en poubelles de tri sélectif d’extérieur est le pilier d’une gestion des déchets efficace et sécurisée. Le tri sélectif s’effectue en fonction du type de déchets (papier, plastique, verre, métaux), de leur méthode de traitement et de leur dangerosité.

Le choix de poubelles de recyclage d’extérieur adéquates (système de couvercle, capacité, matière…) a un impact sur les coûts du recyclage. Pour évaluer ces coûts, il faut prendre en compte le temps passé par les salariés pour trier et se déplacer jusqu’aux poubelles idoines. Le tri poussé de certains matériaux permet aussi d’assurer la revente des déchets revalorisables à des sociétés de collecte.

Approfondissez vos connaissances sur cette thématique en téléchargeant notre livre blanc « La gestion des déchets en entreprise ».

Des projets de vacances ? Voici toutes les réponses à vos questions les plus importantes

Quelles sont les règles générales concernant les jours de vacances ?  

En tant que collaborateur, vous accumulez chaque mois des jours de congés payés. Bien que le nombre de jours de congé octroyés varie d’un pays à l’autre, cette période de repos contribue à préserver la santé des travailleurs. Cela s’applique à tous les travailleurs, quelle que soit l’entreprise, quels que soient les jours fériés et tous les autres jours pouvant être accumulés en vertu de conventions collectives. Ces jours de congé doivent normalement être utilisés après une période de référence établie par l’employeur ou dans les conventions collectives. 

Puis-je prendre mes vacances d’été quand je veux ? 

En principe, votre employeur doit accepter votre demande de congé. Vous avez également droit à deux semaines de vacances consécutives entre le 1er mai et le 31 octobre. Un employeur ne peut s’y opposer que si vos vacances engendrent des problèmes majeurs pour l’entreprise (intérêts supérieurs de l’entreprise). Ou lorsqu’il y a des vacances collectives, comme dans les secteurs de la construction et de l’éducation. Votre employeur peut alors s’y opposer par écrit, mais doit néanmoins vous permettre de prendre vos vacances à un autre moment.  

En pratique, la fixation des congés relève souvent d’une concertation entre le travailleur et l’employeur. Si vous informez votre patron à temps, la répartition des jours de vacances des collaborateurs peut être organisée de manière à ce que les activités de l’entreprise puissent se poursuivre. De nombreuses entreprises ont des conventions collectives de travail ou des accords de branche qui définissent plus précisément les règles en matière de vacances, notamment en fonction de la branche ou de la taille de l’entreprise. 

N’oubliez pas non plus de consulter votre collègue direct. Ce n’est pas seulement correct vis-à-vis de votre manager et du collègue en question, mais cela est également positif pour votre propre tranquillité d’esprit une fois que vous êtes en vacances et que vous savez que l’on prend bien soin de votre travail.  

Puis-je être prioritaire lors de ma demande de vacances d’été ? 

Votre employeur peut accorder des priorités si des règles de priorité ont été convenues à l’avance. Par exemple, votre employeur peut décider que les travailleurs ayant des enfants en âge scolaire sont prioritaires pour prendre des congés pendant les vacances scolaires. Il peut procéder de la même manière pour les travailleurs dont le partenaire est actif dans l’enseignement ou dans la construction, ou sur la base de l’ancienneté. Toutefois, ces accords doivent figurer dans votre CCT, dans vos conditions de travail ou dans le manuel du personnel. Et en l’absence d’accords ? Aucun traitement prioritaire n’est autorisé. 

Puis-je également prendre un congé sans solde en été ?  

En cas de congé sans solde, vous prenez une période de repos pendant laquelle vous ne percevez pas de salaire. Vous pouvez le faire, par exemple, si vous souhaitez faire un voyage plus long et que vous n’avez pas assez de jours de vacances. Le congé sans solde n’est pas réglé dans la loi. Votre CCT peut contenir des règles à ce sujet, mais c’est souvent quelque chose que vous devez négocier avec votre employeur et que ce dernier, du reste, peut également légitimement refuser. En principe, un accord oral suffit à cet égard, mais il peut être judicieux de le consigner par écrit pour éviter toute ambiguïté par la suite. Gardez également à l’esprit que les congés sans solde doivent souvent être pris plus tôt que les jours de congé habituels, afin que votre employeur puisse en tenir compte dans la planification de l’entreprise.    

Problèmes de santé : que se passe-t-il si je tombe malade pendant mes vacances ? 

Il peut arriver que vous tombiez malade en vacances. C’est bien sûr très ennuyeux, d’autant plus que la législation belge ne permet pas encore à un travailleur de récupérer ses jours de vacances en cas de maladie. Bonne nouvelle : selon toute vraisemblance, cette réglementation changera à partir du 1er janvier 2023, et vous pourrez désormais signaler votre maladie pendant vos vacances et prendre vos jours de vacances plus tard.  

Néanmoins, si vous tombez malade avant le début du congé, vous pouvez reporter les jours à prendre.  

Suis-je obligé de prendre des jours de vacances pendant la période estivale ?  

En tant que travailleur, vous pouvez décider vous-même quand prendre vos jours de vacances. En principe, un employeur n’a pas son mot à dire à ce sujet. Il y a bien sûr des secteurs où une exception s’applique, comme ceux de la construction et de l’éducation. Si vous, en tant qu’employeur, souhaitez fixer un congé collectif ou des jours de repos obligatoires, cela doit être déterminé au préalable dans une CCT ou dans le contrat de travail.  

Puis-je prendre des vacances au cours de ma première année de travail au service d’un employeur ?  

Le nombre de jours de vacances est déterminé sur la base des prestations au cours l’année civile précédente (« exercice de vacances »). Ceci est bien sûr désavantageux si vous venez de commencer un nouvel emploi. Heureusement, il existe un régime de vacances supplémentaires, grâce auquel vous pouvez demander des jours de congé après une période initiale de 3 mois.  

Les jeunes en fin de scolarité bénéficient également du système avantageux des « vacances-jeunes ». Ce régime donne droit à 20 jours de vacances, pendant lesquels le jeune perçoit une allocation de vacances-jeunes à charge de l’ONEM. Il n’est pas possible de combiner les vacances-jeunes avec des vacances supplémentaires, il faut opter pour l’un des deux régimes.   

Puis-je reporter mes jours de vacances non utilisés à l’année suivante ?  

Les jours de vacances légaux que vous n’avez pas pris expireront après le 31 décembre de la même année et ne pourront donc pas être reportés à l’année suivante. Assurez-vous donc d’en tirer le meilleur parti et de planifier vos jours de vacances à temps afin d’obtenir le repos que vous méritez.  

Une fois vos vacances planifiées  

Une fois les jours de vacances organisés, la joie anticipée et les préparatifs peuvent commencer. Il y a encore un certain nombre de choses que vous pouvez faire avant vos vacances pour vous assurer de partir vraiment détendu. Nous vous donnons 5 conseils pour laisser votre travail en toute quiétude derrière vous. Découvrez-les ici . Et ensuite, place aux plaisirs de vacances ! 

Guide d’achat : quelle armoire de rangement choisir pour vos bureaux ?

Bois ou métal : les différentes matières d’armoires de bureau

Les armoires de bureau se répartissent entre deux catégories : les armoires en bois et celles en métal. Si le choix de la matière est important en termes de style, il l’est également en termes d’utilisation. Voici quelques éléments pour vous aider à orienter votre choix.

Le bois pour un environnement de bureau agréable

On retrouve les armoires en bois dans les environnements de bureau « classiques ». Leur style élégant leur permet d’apporter une touche de décoration et un esprit chaleureux à un espace de bureau. Si elles sont moins résistantes que les armoires en métal, les armoires en bois sont largement assez solides pour le stockage des dossiers et des petites fournitures de bureau.

Le métal pour sa résistance

Les armoires en métal sont indispensables pour un environnement industriel, mais peuvent tout à fait être installées dans un environnement de bureau. Disponibles avec de très nombreuses finitions et fermetures, elles ne craignent pas l’humidité et sont très faciles à entretenir. Robustes, elles peuvent supporter des charges lourdes, d’autant plus dans leur version monobloc.

En plus d’une résistance accrue, les armoires en métal offrent une infinité de combinaisons de finitions ou de couleurs.

Bien que le bois et le métal soient les principales matières employées pour la structure des armoires de bureau, d’autres matières comme le PVC peuvent être utilisées pour l’aménagement intérieur ou la fermeture de ces armoires. De même, il est possible de concilier acier et bois en personnalisant le plateau ou les portes de votre armoire métallique.

Les différentes structures d’armoire de bureau

Suivant la résistance recherchée, il faudra choisir entre deux types de structures d’armoires de bureau : les structures monobloc et les structures démontables.

Les armoires de bureau monobloc

Les armoires de bureau monobloc sont uniquement proposées en acier. Leur structure leur offre une plus grande robustesse face aux charges lourdes, ce qui leur permet d’être déplacées sans nécessairement être vidées. Les tablettes restent bien entendu réglables pour que vous puissiez organiser vos rangements. Attention cependant, avant d’envisager d’installer des armoires métalliques monobloc dans vos bureaux, vous devez être sûr de pouvoir les acheminer jusqu’à vos bureaux sans les démonter ! Prenez donc bien les mesures de votre ascenseur, votre cage d’escalier et vos portes avant de commander.

Les armoires de bureau démontables

Toutes les autres armoires de bureau sont démontables. Qu’elles soient en bois ou en métal, elles sont livrées en kit et doivent être montées sur place par l’acheteur. Plus accessibles et simples à installer, elles présentent une stabilité et une robustesse suffisante pour la plupart des environnements de bureau.

Les différents types de fermeture d’armoires de bureau

Suivant l’emplacement prévu et la place dont vous disposez, vous pourrez faire votre choix entre différents modes d’ouverture pour votre mobilier de rangement de bureau, offrant un poste de travail bien aménagé.

Les armoires à portes battantes

Les armoires de bureau à portes battantes sont les plus basiques et donc les plus abordables. Leur système d’ouverture classique, fait d’une ou plusieurs portes battantes, permet un accès facilité à leur contenu. Elles présentent cependant l’inconvénient de prendre plus de place, puisqu’il faut prévoir un espace vacant pour leur ouverture. Vous retrouverez le système de portes battantes aussi bien sur les armoires en métal que sur les armoires en bois.

Les armoires à portes pliantes

Les armoires à portes pliantes offrent un certain gain de place par rapport aux armoires à portes battantes. Les portes se replient en coulissant sur un axe, ce qui réduit l’espace nécessaire à leur ouverture. C’est un mode d’ouverture aussi bien disponible que sur les armoires de bureau en métal que celles en bois. Il présente l’avantage de donner accès à la totalité du contenu de l’armoire sans faire perdre de place à l’intérieur.

Les armoires à portes coulissantes

Les armoires à portes coulissantes font gagner encore plus de place, puisqu’elles ne nécessitent aucun espace particulier pour être ouvertes. Elles peuvent donc être installées dans les espaces les plus restreints, que ce soit des petits bureaux, les recoins d’un open space ou un couloir. Le seul inconvénient de ce type de fermeture, c’est qu’il n’est pas possible d’accéder à l’intégralité du contenu du meuble en un seul geste. Il faut donc ouvrir alternativement un côté puis l’autre pour atteindre tout ce que contient l’armoire.

Les armoires à rideaux

Disponibles uniquement sur les armoires métalliques, les fermetures à rideaux présentent de nombreux avantages, en premier lieu desquels leur système d’ouverture particulièrement silencieux, idéal pour un open space. Leur ouverture intégrale vous laisse accéder à tout leur contenu en un coup d’œil. Les armoires de bureau à rideaux sont également adaptées aux petits espaces, puisqu’il n’y a pas besoin de prévoir de place supplémentaire pour leur ouverture.

Pensez à sécuriser vos documents

Si vos armoires de bureau sont destinées au stockage d’informations confidentielles ou sensibles, vous devez orienter votre choix vers un modèle à verrou. Plusieurs méthodes sont disponibles pour vous aider à sécuriser vos documents, la solution la plus répandue étant le verrou intégré avec clés. Si vous souhaitez qu’un plus grand nombre de collaborateurs accède à ces dossiers, vous pouvez opter pour un verrou avec code, qui peut être intégré à votre armoire de bureau ou installé par la suite.

Choisir une armoire de bureau en fonction de ses aménagements intérieurs

Toutes les armoires de bureau ne proposent pas les mêmes possibilités de rangement. C’est donc un critère qu’il faut considérer au moment de l’achat de votre équipement. Tour d’horizon des systèmes de rangement disponibles.

Des rails coulissants pour bien ranger vos dossiers

Certaines armoires de bureau sont vendues avec ou peuvent être complétées par un rail coulissant qui permet de suspendre les dossiers et classeurs. Très pratique, cet aménagement offre un accès facilité à tous les documents, en plus d’une solution de tri très organisée.

Autre option de rangement pour vos dossiers, les châssis télescopiques facilitent encore davantage l’accès aux dossiers suspendus puisqu’ils permettent de sortir une rangée entière de l’armoire.

Des tablettes pour tout entreposer

La plupart des armoires de bureau sont équipées de tablettes ajustables dont vous pouvez régler la hauteur en fonction de vos besoins de rangement. La majorité des modèles peuvent être complétés par des tablettes supplémentaires pour un aménagement intérieur 100 % modulable.

Les autres accessoires de rangement disponibles

Que vous optiez pour une armoire à rail coulissant, châssis télescopique ou tablettes, de nombreux accessoires sont disponibles pour vous aider à organiser le contenu de votre armoire de bureau. Vous pouvez, par exemple, suspendre vos dossiers simplement en posant un panier prévu à cet effet sur une tablette ou encore ranger vos petites fournitures de bureau dans des corbeilles ou des caissons à tiroir. Suivant la hauteur dont vous disposez, vous pouvez même les empiler ! En combinant les petits accessoires et compartiments, vous obtiendrez une solution de rangement personnalisée au meilleur prix.

Les normes à connaître pour bien choisir votre armoire de bureau

De nombreux équipements de bureau font l’objet de normes ou de labels (meubles de rangement, sièges de bureau, cloisons de séparation…) qui fixent des exigences en matière de sécurité, d’ergonomie, d’adaptabilité, de durabilité ou d’impact sur l’environnement, par exemple. Plusieurs normes s’appliquent ainsi aux armoires de bureau. Vous verrez leur mention apparaître dans la description produit au moment de choisir votre armoire de bureau.

Les normes environnementales

Plusieurs normes environnementales peuvent être appliquées aux armoires de bureau afin de vous aider à équiper vos bureaux de produits éco- responsables :

  • La norme FSC (Forest Stewardship Council), qui instaure 3 labels différents (FSC 100 %, FSC Recyclé et FSC Mixte) pour certifier les produits en bois fabriqués à partir de fibres recyclées ou de bois issu d’exploitations durables ;
  • La norme PEFC (Programme de Reconnaissance des Certifications Forestières), qui garantit que le bois utilisé dans la fabrication de votre armoire de bureau provient d’une forêt gérée durablement.

Les normes anti-feu

Les normes anti-feu classent les matériaux en fonction de leur résistance au feu. Les matériaux classés M0 sont incombustibles, tandis que les matériaux M4 sont facilement inflammables.

Pour la sécurité de vos locaux et de vos collaborateurs, nous vous recommandons de privilégier une armoire de bureau certifiée NF EN 1021-1 et 1021-2, qui garantit un mobilier résistant à la brûlure d’une cigarette ou d’une allumette.

Le choix du « Made in Europe »

Le choix du « Made in Europe » pour l’achat de matériel est source d’avantages pour l’entreprise. Cette provenance offre un certain nombre de garanties quant à la fabrication des produits et leur acheminement.

Les marques « Made in Europe », gage de qualité

En choisissant d’acheter à l’intérieur de l’Europe, une entreprise est assurée d’acquérir des produits conformes aux normes en place, qu’elles soient issues de la législation de l’Union européenne ou prises au niveau national par les pays.

Ces réglementations touchent notamment la composition, la conception et la qualité de produits. De plus, les entreprises qui commercialisent des biens en Europe sont soumises à des règles imposant une transparence qui favorise une meilleure traçabilité des produits.

L’atout stratégique des partenariats européens

Acheter ses marchandises en Europe au lieu de faire appel à un fournisseur situé à l’autre bout du monde permet de réduire considérablement les distances à parcourir pour les produits. Cette plus grande proximité facilite l’approvisionnement, ce qui se répercute ensuite de manière positive sur les délais et les prix pour le client final.

Infographie : Les 5 étapes pour rendre mon lieu de travail responsable

De l’impact carbone à la santé des travailleurs en passant par les piliers du développement durable, certaines habitudes font la différence en matière de responsabilité des entreprises.

Gestion des déchets, bien-être des employés, choix des fournisseurs sont quelques-unes des actions à mettre en place pour créer un environnement de travail responsable.

Découvrez toutes les actions concrètes liées à ces 3 piliers dans notre infographie RSE.

Téléchargez l’infographie ici.

Tour d’horizon des labels et certifications RSE en vigueur

Les écolabels européens

Pour éviter toute confusion, une précision lexicale s’impose. En effet, le terme écolabel s’applique d’abord aux labels développés par l’Union européenne. Par extension, il s’est ensuite appliqué aux labels nationaux.

 

Depuis 1992, l’Écolabel européen constitue un label commun à tous les pays membres de l’Union européenne. Il certifie que le produit répond à un cahier des charges précis qui garantit son éco-compatibilité, de sa production jusqu’à sa fin de vie. Il est le seul label écologique officiel européen utilisable dans tous les pays membres de l’Union européenne.

Délivrée par AFNOR Certification, la marque NF Environnement s’applique à la certification écologique française. Elle garantit un impact écologique moindre pour une qualité d’usage satisfaisante en comparaison aux autres produits et services similaires disponibles sur le marché. Elle s’applique à tous types de produits, y compris les mobiliers de bureaux ou techniques.

Les écolabels forestiers

Depuis 1993, le FSC est un organisme international indépendant. Son label Forest Stewardship Council[1] garantit que le bois utilisé pour la fabrication d’un produit est issu d’une forêt responsable. L’objectif de ce label est de promouvoir au niveau mondial une gestion forestière durable, socialement bénéfique et économiquement viable.

Certification forestière privée créée en 1999, le PEFC (Programme de reconnaissance des certifications forestières) vise lui aussi à certifier  que le bois utilisé pour la fabrication des produits est issu d’une gestion durable des forêts.

Les principaux écolabels de recyclage

Sans doute le plus connu et le plus ancien de tous les écolabels, la fameuse boucle de Möbius constitue depuis 1970 le logo universel de tous les matériaux recyclables.

L’ajout de pourcentage à la boucle de Möbius précise la proportion de matériaux recyclés utilisés pour fabriquer le produit.

Écolabel des emballages plastiques, ce sigle certifie que l’emballage est composé de plastique recyclable.  Il s’accompagne en général d’un chiffre et de lettre. 1 PET désigne par exemple le Polyéthylène Teraphtalate utilisé pour les bouteilles de boissons gazeuses.

Les principaux écolabels alimentaires

 

En vigueur depuis 2010, l’Eurofeuille est le label bio de l’Union européenne. Il certifie qu’un produit alimentaire est conforme au règlement de l’Union européenne sur l’agriculture biologique.

Label français créé en 1985, le logo s’applique aux produits issus de l’agriculture biologique produits en France. Depuis 2009, ses critères d’attribution sont alignés sur ceux du label européen.

À la fois label environnemental et social, Rainforest garantit que les récoltes sont effectuées dans de bonnes conditions de travail et qu’elles ont un impact limité sur l’environnement.

Partiellement écologique, le label Max Havelaar se veut avant tout social et assure la promotion du commerce équitable.

Les principaux labels et certifications appliqués aux produits d’entretien

Le label Ecocert garantit que la production s’est déroulée dans des conditions respectueuses de l’environnement (ingrédient d’origine naturelle, issu de l’agriculture biologique et biodégradable).

Le label Substainable Cleaning certifie l’impact réduit du produit sur l’environnement et la recyclabilité de son emballage. Il garantit également que les conditions de fabrication du produit respectent les règles de sécurité au travail.

Les principaux labels et certifications dédiés aux emballages

Le label OK compost certifie que les produits sont biodégradables et compostables en installation industrielle de compostage.

Souvent associé au label OK Compost, ce label d’origine allemande garantit que le produit est biodégradable à 90 %.

Les principaux labels et certifications liés au papier

Le label APUR promeut l’usage du papier recyclé. Il garantit un taux de 50 % à 100 % de fibres recyclées.

Comme son nom l’indique, le label Paper by Nature s’applique aux pratiques écologiques et responsables dans le secteur de la papeterie.

Les principaux labels et certifications appliqués aux textiles

Oeko-tex : label écologique et sanitaire appliqué aux textiles et des cuirs, il garantit que le produit fini ne contient aucune substance toxique et est fabriqué de manière durable.

GOTS (Global Organic Textile Standard) [2]: délivré par l’organisme de certification Ecocert, il s’applique également aux textiles biologiques.

Les labels et certifications NF

NF  est avant tout un label français. Il certifie la qualité d’un produit. Il se décline en différentes sous-catégories.

NF Collectivité :  dédié aux collectivités, ce label atteste que les produits concernés répondent aux normes de sécurité et de qualité en vigueur. Il s’applique aux produits destinés à l’accueil, à l’hébergement et à la restauration des structures collectives.

NF Education est dédié quant à lui aux produits destinés aux établissements d’enseignement.

NF Mobilier technique s’applique aux mobiliers et produits destinés aux usages techniques.

Les autres labels et certifications RSE à connaître

Hormis ces principaux labels, de nombreux autres labels et certifications valident la conception écologique et sociale des produits proposés à la vente. Parmi ces autres labels à connaître, citons notamment :

C2C (Cradle to Cradle)[3] : depuis 2002, cette certification internationale s’applique aux produits issus de l’économie circulaire.

Nature et Progrès : ce label certifie que les produits auxquels il s’applique ont été conçus dans des conditions respectueuses de l’environnement et de la biodiversité.

UTZ Certified : consacré aux produits alimentaires (Thé, café, cacao, huile de palme), ce label garantit que les récoltes ont été menées dans des conditions de travail satisfaisantes, et avec un impact limité sur l’environnement.

Energy Star : créé en 1992, ce label d’origine nord-américaine certifie le respect des normes environnementales des appareils électriques.

Nordic Swan  (Cygne Blanc): délivré depuis 1989 pour une durée de 3 ans, le Cygne Blanc est l’écolabel des pays scandinaves.

TCO Certified : d’origine suédoise et appliqué aux appareils multimédias et de communication, ce label certifie le faible impact environnemental du produit. Également label social, il valide les conditions de travail pendant la phase de production.

Blaueur Engel (Ange Bleu): créé en Allemagne en 1977, l’Ange Bleu est le plus ancien écolabel au monde.

Label GS : également d’origine allemande, GS est une norme de qualité qui s’applique aux produits manufacturés.

Nature plus : ce label certifie que les produits concernés répondent à des critères haut de gamme du point de vue de la santé, de l’environnement et de l’efficacité fonctionnelle. Il assure également que les conditions de fabrication répondent à de stricts critères sociaux.

OEC (office Excellence Certifié) : ce label de qualité atteste que les produits concernés répondent à des normes précises de sécurité. Il certifie également que les conditions de fabrication sont en phase avec les évolutions sociétales et les nouvelles pratiques de gouvernance d’entreprise. Il s’applique aux produits de consommation.

[1] Conseil de Soutien de la Forêt
[2] Norme mondiale sur les textiles biologiques
[3] Du berceau au berceau

Achat et aménagement dans l’enseignement : Manutan vous met sur la voie

Productif en classe    

Bien entendu, un enseignant doit pouvoir faire son travail aussi confortablement que possible – rester debout devant une classe jour après jour n’est pas une mince affaire. Prévoyez dès lors une bonne chaise ergonomique pour le personnel enseignant, un bureau assorti et d’éventuels accessoires nécessaires à l’utilisation d’outils numériques tels qu’un laptop. 

Un local bien rangé est essentiel pour stimuler la productivité des élèves. Prévoyez par conséquent des armoires appropriées pour le stockage du matériel pédagogique. En outre, une classe doit également être équipée d’un vidéoprojecteur avec un écran de projection et d’un tableau blanc avec les accessoires correspondants – plus c’est grand, mieux c’est. Vous préférez un chevalet mobile ? Ceux-ci sont également disponibles en différentes tailles dans notre assortiment.

Gardez les endroits fréquentés en bon ordre  

Dans une école, il existe un certain nombre d’endroits très fréquentés, souvent des points de passage, comme les couloirs, la cantine scolaire ou un amphithéâtre. Pour garder ces endroits ordonnés et bien organisés, il est important d’investir dans certains accessoires. Une bonne information est ici indispensable. Pensez par exemple à un panneau indiquant les présences et les absences des enseignants, des panneaux d’information pour des communications générales, de la signalisation, des panneaux indiquant les numéros des classes et du marquage éventuel pour indiquer les itinéraires.  

Indispensables à l’école secondaire et souvent présents dans la salle des professeurs et dans les écoles supérieures et universités : les casiers. Nous pouvons fournir des casiers de tous types, tailles et couleurs. Différents systèmes de fermeture peuvent être utilisés, tels que des clés, des codes, des cartes ou un système général. N’hésitez pas à nous contacter pour un conseil sur mesure, nous serons heureux de vous aider à aménager vos casiers.    

Des meubles tels que des tables et des chaises peuvent créer des coins de repos ou des espaces calmes, tandis que des cloisons (mobiles) permettent de diviser facilement l’espace et de l’adapter à différents usages. Bien entendu, vous avez également besoin de tables et de chaises pour meubler un amphithéâtre, une cantine ou une salle des professeurs. En outre, vous pouvez penser à des vitrines et des éléments pour agencer un banque d’accueil. N’oubliez pas de prévoir des équipements spécifiques dans la salle des professeurs, comme un meuble pour les pauses café avec des appareils électroménagers tels qu’une cafetière, une bouilloire, un micro-ondes et un grille-pain  

L’espace extérieur d’une école est très utilisé et très fréquenté. Il faut donc bien réfléchir à son agencement. Marquez clairement les itinéraires, mettez à disposition de nombreux abris à vélos ou range-vélos et prévoyez des bancs ou des tables de pique-nique pour stimuler les pauses au grand air. L’école est située sur une route très fréquentée ? Il est alors judicieux d’installer des barrières de sécurité 

Sécurité & hygiène  

Un thème important, également pour la jeune génération. Veillez tout d’abord à une bonne qualité de l’air dans toutes les pièces. L’apport d’air frais, et donc un climat intérieur sain, est nécessaire pour prévenir les problèmes de santé et la perte de productivité. Découvrez tous nos produits pour un air pur et, si nécessaire, demandez des informations à nos spécialistes.  

Petit mais sympa : pensez aussi aux petits achats qui assurent à la fois l’hygiène et la sécurité, comme des accessoires de toilettes, des distributeurs de savon et de serviettes, des tapis anti-poussière, tout pour le nettoyage quotidien, des entrebâilleurs de portes et des trousses de premiers secours en suffisance. Il n’existe pas de directives officielles pour ce dernier point, mais on applique souvent la règle des 30 secondes : la trousse doit pouvoir être utilisée dans les 30 secondes. Veillez à ce qu’elles soient placées à un endroit visible (de préférence à hauteur des yeux) et que les collaborateurs sachent où elles se trouvent. Un DEA (défibrillateur) n’est pas obligatoire, mais nous vous recommandons vivement d’en disposer au moins d’un sur place en cas d’urgence.  

Sensibilisation à la gestion des déchets : ce qui s’apprend au berceau dure jusqu’au tombeau 

Nous voulons apprendre aux enfants et aux jeunes en particulier à gérer les déchets de manière responsable. Prévoyez dès lors suffisamment de poubelles dans les salles de classe et dans tous les espaces publics (à l’intérieur et à l’extérieur) et stimulez le tri des déchets. Pour ce faire, utilisez des couvercles de poubelle de couleurs différentes avec des pictogrammes clairs pour faciliter le tri. Bien entendu, nous disposons également de sacs poubelle pour tous les types de déchets. Conseil : vous avez besoin de poubelles dans une école primaire ? Placez les bacs destinés aux enfants un peu plus bas afin qu’ils attirent également le regard ou optez pour ces poubelles ludiques spécialement conçues pour les enfants  

Bien entendu, n’oubliez pas les équipements de collecte dans les zones extérieures. Vous voulez éviter les déchets sur le sol, surtout à proximité des bancs et des tables de pique-nique.  Et même si nous préférons ne pas voir de fumeurs dans les cours d’école, il est tout de même judicieux de tenir compte des fumeurs en installant un cendrier mural pour éviter les mégots jetés par terre.  

Faites appel à Manutan pour des conseils personnalisés 

Nous pouvons imaginer qu’il est difficile de se faire une idée précise de ce dont vous avez besoin et en quelle quantité, surtout lorsqu’il s’agit d’acheter pour de grands établissements d’enseignement. Chez Manutan, nous nous tenons prêts pour vous soutenir dans les différents aspects du processus d’achat. Vous pouvez ainsi faire appel à notre équipe de projet pour aménager certains espaces de la manière la plus efficace possible. Votre organisation achète en grandes quantités ? Notre équipe Devis se fera un plaisir de vous aider et de vous proposer des remises. Vous souhaitez des articles dans une taille ou une couleur particulière, ou vous recherchez un matériau ou une fonction particulière pour un produit ? N’hésitez pas à prendre contact avec nous. L’équipe Devis peut également rechercher en dehors de notre gamme standard afin d’examiner quelles options nous pouvons vous proposer.