Purificateurs d’air et autres appareils pour un climat intérieur sain

L'hygiène et la sécurité au travail

Depuis quelques années, la qualité de l’air intérieur fait l’objet d’une vigilance accrue. Cet intérêt croissant est en partie lié au coronavirus. Mais pandémie ou pas, la qualité de l’air mérite toute notre attention. Non seulement elle influence notre état de santé général, mais l’air vicié provoque ou aggrave aussi des problèmes tels que l’asthme, les allergies et la bronchite chronique. Et lorsqu’on sait que l’air à domicile, dans les salles de classe, au bureau et dans les espaces commerciaux est cinq fois plus pollué que l’air extérieur, on comprend qu’il y a du pain sur la planche – et qu’il est peut-être temps d’installer un purificateur d’air.

Luchtreinger

Causes de la pollution de l’air intérieur

Il existe trois types de « pollueurs » de notre air intérieur : les pollueurs biologiques, physiques et chimiques. La première catégorie regroupe les virus, les bactéries, les moisissures, les acariens ou encore les squames d’hommes et d’animaux. Les pollueurs physiques sont, notamment, l’humidité, les fibres (d’amiante, par exemple) et la poussière. Enfin, la fumée de cigarette, les gaz tels que le monoxyde de carbone, et les composés organiques volatils comme les insecticides et la peinture constituent le groupe des pollueurs chimiques.

Mesurer, c’est savoir !

Envie de connaître la qualité de l’air de votre immeuble ? Ces outils vous aident à y voir plus clair.

1.      Le capteur de CO2

Un appareil de mesure de la qualité de l’air ou capteur de CO2 mesure la concentration de CO2 dans l’air en ppm (parties par million). Avec cet outil, vous savez immédiatement si votre pièce est suffisamment alimentée en air frais. Attention, la qualité de l’air diminue avec l’augmentation du taux de CO2. Vous avez donc intérêt à maintenir cette concentration le plus bas possible. Le gouvernement conseille de rester sous la barre des 900 ppm.[1]

Vous souhaitez acheter un dispositif de mesure de la qualité de l’air ? Optez donc pour :

  • un appareil indiquant le dépassement de la valeur seuil à l’aide d’un code couleur. Ainsi, vous constaterez plus vite la présence d’un éventuel problème. Certains appareils permettent de programmer soi-même la valeur associée à l’alerte rouge.
  • un appareil à étalonnage automatique. Le capteur doit être étalonné pour effectuer des mesures exactes. Les nouveaux appareils sont toujours correctement étalonnés, mais à défaut d’étalonnage automatique, vous devrez ré-étalonner vous-même le capteur tous les deux à trois ans (sauf indication contraire dans le manuel).
  • un capteur avec une large plage de mesure (jusqu’à 5 000 ppm minimum), car le taux de CO2 peut vite grimper dans les espaces communs.
  • un appareil avec une petite marge d’erreur. Chaque appareil comporte une erreur de mesure, mais l’écart – mentionné dans la fiche technique – ne peut pas être supérieur à 10 %.

Le capteur de CO2 qui vous convient le mieux dépend de l’objectif de la mesure. Si vous souhaitez réaliser des contrôles aléatoires (ponctuels), choisissez un modèle de table facile à déplacer. Pour la mesure permanente du taux de CO2 dans une pièce précise, jetez votre dévolu sur un détecteur à fixer au mur.

Le capteur de CO2 s’installe dans des salles de classe, au bureau, dans des ateliers, etc. Posez ou suspendez l’appareil au centre de la pièce, à une hauteur d’environ un mètre et demi ou (si la pièce est équipée d’une ventilation mécanique) à hauteur de table. Ne l’installez jamais à proximité immédiate d’une porte, d’une fenêtre ou d’une grille de ventilation.

2.      L’hygromètre

L’humidité de l’air est un autre facteur qui détermine la qualité de l’air intérieur. Vous avez donc intérêt à mesurer le taux d’humidité à l’aide d’un hygromètre. Cet appareil doit afficher une valeur entre 40 et 60 %.

Aérer et ventiler

Le gouvernement recommande les valeurs suivantes pour le renouvellement de l’air par m3/heure :

  • un taux de renouvellement d’air minimum de 30 m³/heure par personne en cas de légers travaux physiques, dans des espaces de bureau par exemple ;
  • un taux de 50 m³/heure pour des tâches physiques plus lourdes ;
  • dans les écoles, le taux de renouvellement d’air recommandé est de 40 m³/heure, mais mieux vaut viser 50 m³/heure ;
  • 50 m³/heure suffisent pour les lieux de travail industriels.

Le renouvellement de l’air se fait par aération et ventilation – deux termes qui ne sont pas synonymes.

1.      Ventilation

Une bonne ventilation crée un flux d’air constant et renouvelle l’air d’une pièce 24 heures sur 24. Ventilez votre pièce en entrouvrant régulièrement la fenêtre, par exemple. Cela dit, un système de ventilation constitue une solution plus efficace. Dans un système de ventilation A, sans commande active, l’air frais entre par les grilles de ventilation et sort par les grilles d’évacuation. Dans un système de type D, l’apport et l’évacuation de l’air se font mécaniquement. Quant au système de ventilation C, il combine les deux méthodes : l’air frais extérieur est amené de façon naturelle, mais l’air vicié est évacué par un conduit d’air raccordé à une ventilation mécanique.

Même si vous utilisez un ventilateur ou un climatiseur, vous devrez toujours renouveler l’air intérieur (par ventilation et aération) avec de l’air frais extérieur. En effet, les ventilateurs et la plupart des climatiseurs utilisent l’air intérieur. Évitez dans tous les cas les flux d’air ciblés d’une personne à l’autre.

2.      Aération

Ventiler n’est pas synonyme d’aérer. L’aération consiste à renouveler brièvement une très grande quantité d’air, par exemple en ouvrant grandes les fenêtres pendant 15 minutes.

3.      Vous avez mesuré des valeurs CO2 trop élevées ?

Si votre appareil de mesure de la qualité de l’air indique un taux de CO2 trop élevé, vous devrez :

  • ouvrir plus de portes et de fenêtres, ou les ouvrir plus grandes ;
  • vérifier le bon fonctionnement de votre système de ventilation et, si possible, le régler sur une position supérieure ;
  • éventuellement limiter, de façon temporaire, le nombre de personnes présentes dans la pièce.

Purifier l’air avec un purificateur d’air

La purification de l’air ne vient pas en remplacement, mais en complément de l’aération et de la ventilation. Un purificateur assainit l’air et permet de lutter contre la prolifération des virus. Outre les purificateurs d’air mobiles, qui s’installent dans une pièce au choix, il existe des appareils à fixation murale et des modèles à raccorder à votre système de ventilation.

Vous souhaitez acheter un purificateur d’air ? Voici quelques points de vigilance :

  • dimensions: il existe des purificateurs de grande taille et des modèles plus compacts. Bien sûr, mieux vaut éviter un appareil trop grand si vous n’avez qu’un petit espace.
  • bruit: tenez compte du nombre de décibels produits par votre purificateur d’air pour ne pas souffrir du bruit.
  • vitesse: la plupart des purificateurs ont plusieurs positions, ce qui vous permet de monter d’un cran lorsque la qualité de votre air intérieur plonge dans le rouge, par exemple.
  • entretien: les purificateurs sont équipés de filtres remplaçables. Vous devrez les renouveler chaque année pour garantir leur performance optimale, sauf indication contraire dans le manuel.
  • utilisation : si, en plus de purifier l’air, vous souhaitez venir à bout des mauvaises odeurs, vous devrez opter pour un purificateur muni d’un filtre à charbon actif.
  • « Clean Air Delivery Rate » (CADR) : la capacité de couverture indique la surface maximale que l’appareil est en mesure de purifier en une heure. Il s’agit sans doute du principal facteur de différenciation. Quelques exemples :
Nom du purifi-cateur:Pour des espaces jusqu’à:Type de filtre(s):Dimen-sions en cm
(h x l x p):
Niveau sonore max. en dB:Nombre de positions:Function Contrôler:
Function Purifier:Function Filtrer:Function Parfumer:
Buldair15 m2EPA1118x22x22321-X-X
Fellowes DX5518 m2charbon et HEPA52x33x18404XXX-
Fellowes DX9528 m2charbon et HEPA64x40x21504XXX-
AeraMax PRO 30 m2charbon et HEPA57x35x10645XXX-
Taurus Alpatec AP203030 m2charbon et HEPA39x22x20303-XX-
AP4050 m2360°, charbon et HEPA40x26x30625XXX-
AeraMax PRO AM II65 m2charbon et HEPA50x53x23675XXX-
Taurus Alpatec AP204075 m2charbon et HEPA50x35x22224XXX-
AP8090 m2360°, charbon et HEPA67x47x28645XXX-
Karcher Air Purifier AF 100

100 m2charbon, HEPA et filtres spécifiques71x38x38483XXX-
AeraMax PRO AM IV130 m2charbon, HEPA et filtres spécifiques50x88x23685XXX-
AP140160 m2360°, charbon et HEPA73x56x63614XXX-

[1] Source : https://economie.fgov.be/fr/themes/entreprises/coronavirus/coronavirus-aeration

Humidifier ou déshumidifier l’air

Enfin, sachez que le taux d’humidité de l’air intérieur est facile à régler à l’aide d’un humidificateur d’air ou d’un déshumidificateur.

Manutan à votre service

Tels étaient nos conseils pour optimiser la qualité de l’air au bureau, dans votre magasin, sur votre lieu de travail ou dans votre classe. Vous trouverez tous les appareils précités dans notre boutique en ligne. Envie d’en savoir plus sur la sécurité et l’hygiène au travail ? Jetez vite un coup d’œil aux autres billets de notre blog ou contactez notre helpdesk pour plus d’informations.

Suivre MANUTAN sur