L’horeca : quelle protection contre le corona pour votre personnel et votre clientèle ?

L'hygiène et la sécurité au travail

Nous l’attendions tous avec impatience: depuis le 8 juin, les établissements de l’horeca belge ont été autorisés à rouvrir ses portes ! Toutefois, nous savons que le plaisir de s’installer en terrasse ou à une table d’un restaurant ne sera pas immédiatement le même. Dans cet article, nous dressons la liste des mesures de précaution à mettre en place dans votre établissement pour protéger le plus possible votre personnel, vos clients et vous‑même de la transmission du virus. Veillez tout de même à rester à la page, car les autorités publient régulièrement de nouvelles mises à jour et des guides sectoriels.

horeca corona

1.    L’hygiène dans l’horeca : fon-da-men-tale !

Il va de soi que les principes d’hygiène HACCP restent plus que jamais d’application. Veillez toutefois à ce qu’ils soient respectés à la lettre. Par ailleurs, il importe que votre personnel ainsi que vos clients se lavent régulièrement les mains avec de l’eau et du savon. Évitez de vous saluer par un contact : les bises et les poignées de main sont donc interdites. Pensez à vous toucher le visage le moins possible, à tousser dans un mouchoir en papier ou, si vous n’en avez pas, dans votre coude. Jetez ensuite les mouchoirs usagés dans une poubelle refermable, comme des poubelles à pédale ou munies d’un capteur. Toute personne présentant des symptômes doit rester à la maison ou rentrer chez elle.

2.    Cafés et restaurants

2.1  Mesures de prévention pour votre personnel

Assurez-vous que vos collaborateurs puissent travailler en étant séparés par une distance d’un mètre et demi. Cela implique par exemple qu’ils ne peuvent pas dresser les assiettes au même moment et que vous deviez probablement réorganiser les postes de travail. Une solution serait d’utiliser plusieurs fours à vapeur plutôt que de cuisiner avec un seul four commun. Vous pouvez éventuellement installer des cloisons de séparation entre les différents plans de travail ou veiller à ce que chaque collaborateur utilise des ustensiles de cuisine individuels. Vous devez évidemment fournir une quantité suffisante de produits de nettoyage et de désinfection, du gel pour les mains, du savon et des bassines afin que vos employés puissent régulièrement se nettoyer et désinfecter complètement les mains. Donnez-leur également la possibilité de porter des gants, mais imposez toutefois le port du masque buccal. Veillez également à ce que les serviettes, le matériel de vaisselle ainsi que les vêtements de cuisine soient régulièrement changés et nettoyés en profondeur. Pensez enfin à placer des marquages au sol afin d’indiquer le sens de passage de la cuisine. Pour les cuisines étroites, privilégiez un sens unique. Enfin, n’oubliez surtout pas de communiquer à votre personnel les mesures qu’il doit appliquer. S’il sait et comprend pourquoi ces règles sont importantes, il sera plus à même de les respecter !

2.2  Bienvenue, cher client !

Il ne fait aucun doute que vous êtes heureux d’accueillir à nouveau des clients dans votre établissement. Toutefois, ces retrouvailles s’accompagnent d’une distanciation que vous êtes tenu(e) de respecter, comme l’interdiction de saluer votre clientèle avec un contact. Si vous proposez un service de vestiaire, les clients doivent eux-mêmes accrocher leur veste. Veillez également à ce que les vêtements soient suffisamment espacés dans la pièce prévue à cet effet. En ce qui concerne l’hygiène, ne lésinez pas sur les moyens mis en place. Prévoyez des distributeurs (sans contact) de gel pour les mains ou des stations de lavage à l’entrée de votre établissement. Essayez également de garder les portes le plus souvent ouvertes pour éviter tout contact avec les poignées, ou postez un membre de votre personnel à côté de la porte qui se charge de l’ouvrir. Si vous ne pouvez empêcher les clients de toucher les poignées de porte, pensez alors à les désinfecter régulièrement.

Donnez le plus d’informations possible à vos clients, et ce, dès qu’ils effectuent une réservation. Utilisez des panneaux numériques, panneaux d’affichage, panneaux publicitaires ou affiches afin de communiquer sur les mesures de prévention mises en place dans votre établissement. De cette manière, les clients seront au courant des circonstances dans lesquelles ils seront reçus. Un marquage au sol, des autocollants et des panneaux de signalisation peuvent également s’avérer utiles afin de respecter la distanciation sociale.

2.3  En salle

Dans la mesure du possible, fonctionnez sur réservation ; vous aurez ainsi un meilleur aperçu du nombre de personnes présentes. Veillez également à prendre note des coordonnées d’un client par table ; vous pouvez ainsi le contacter au cas où vous apprendriez plus tard qu’une personne contaminée se trouvait dans votre établissement.

Malheureusement, les buffets et walking dinner sont pour l’instant à proscrire, puisque les clients doivent en permanence rester à leur table. Informez d’ailleurs vos clients à l’entrée à l’aide d’une affiche. Par ailleurs, il n’est plus autorisé de s’asseoir au comptoir pour siroter son verre, car il n’est pas possible de garantir la distance obligatoire d’un mètre cinquante.

Essayer de travailler avec des petites tables, à savoir de deux à quatre personnes. Certains pays, comme l’Espagne et les Pays-Bas, autorisent un maximum de six personnes par table. Notons toutefois que les exploitants d’établissement horeca néerlandais ne peuvent accueillir que trente clients en même temps. Du côté belge, on ne sait pas encore si les autorités imposeront une limite sur la base de la superficie de l’établissement ou un nombre fixe pour tous.

Demandez à vos serveurs de porter en permanence un masque buccal ainsi que des gants. Quant aux employés chargés de débarrasser les tables, ils doivent à chaque fois se désinfecter avant de saisir de nouvelles assiettes.

2.4  De la prudence dans votre accueil

Certes, les cloisons de séparations ne réservent pas un accueil des plus chaleureux, mais elles assurent une sécurité maximale à vos clients. Certains établissements vont même jusqu’à installer des plaques de plexiglas, ou d’autres matériaux, entre les différentes tables.

En ce qui concerne les menus et/ou la carte des boissons, sachez qu’il est hors de question de tendre des cartes physiques. Plusieurs solutions s’offrent alors à vous : vous pouvez les retranscrire sur des panneaux, les imprimer sur des napperons en papier ou, vivons à l’ère du 2.0, créez un code QR qui renvoie au menu en ligne sur votre site Internet !

En salle aussi, des autocollants placés au sol ou autres marquages peuvent vous rendre un fier service pour indiquer aux clients le sens de la marche dans votre établissement ou encore le chemin vers les toilettes. Dans cet espace aussi, veillez également à faire respecter la séparation d’un mètre cinquante.

Utilisez le plus possible des serviettes, nappes ou napperons en papier, car vous pouvez les jeter une fois utilisés. En outre, dressez la table pour le nombre exact de personnes qui s’y installent afin d’éviter les déchets inutiles. Au moment de débarrasser, jetez immédiatement tous les éléments de la table, même ceux qui n’ont pas été utilisés. Aucun beurrier, aucune salière et aucun moulin à poivre ne peuvent être placé à table. Servez uniquement des petites portions emballées individuellement de sel, poivre et beurre et proposez également des lingettes désinfectantes.

Vous souhaitez tout de même garder les serviettes en tissu ? Dans ce cas, vous devrez les nettoyer à plus de 60 °C, tout comme les verres et toute la vaisselle. Oui, même les verres à bière !

Pour le service des plats, jouez les grands restaurants en plaçant une cloche au-dessus de l’assiette. De cette manière, le plat est protégé de tout contact extérieur entre la cuisine et la table du client. Vous verrez, ça fait son petit effet chique !

Le client a fini son repas et quitte, ravi, votre établissement ? Vous devez alors désinfecter tables et chaises avant que quelqu’un ne s’y assoie. Même les places restées vides doivent être nettoyées

2.5  Et pour vos tables en terrasse ? Voici nos conseils sécurité

Afin de respecter les mesures de distanciation sociale, vous pouvez introduire une demande d’élargissement de terrasse auprès de votre ville ou commune. Assurez-vous également que cet espace soit accessible par une seule entrée clairement indiquée. De cette manière, vous gardez le contrôle sur l’afflux de clients, surtout s’il n’est pas facile d’accéder à votre établissement ou votre terrasse. De plus, il n’est pas toujours évident de placer les clients ou de les empêcher de s’installer eux-mêmes. Veillez donc à ce que les promeneurs et autres passants ne puissent pas traverser votre terrasse comme ils l’entendent. N’oubliez pas non plus de proposer du gel désinfectant au moment où les clients arrivent sur votre terrasse. Vos serveurs disposent d’une armoire range-couverts ? Optez pour un modèle refermable et spécifiez que seuls les membres du personnel peuvent y accéder.

Explorez ensuite les possibilités de séparation entre les tables : jardinières, cloisons en plexiglas ou écran de séparation. Mettez le grand écart possible entre les tables et instaurez les mesures de distanciation sociale. Certains gérants d’établissement n’hésitent pas à placer les clients dans des cabines individuelles en plexiglas et éviter ainsi d’infecter leur personnel, les clients et même leur propre compagne ou compagnon.

Au moment de débarrasser, pensez aussi à désinfecter la table et les chaises avant que la place soit occupée par un nouveau client. En procédant à ce nettoyage en profondeur, vous créez une relation de confiance avec votre clientèle, car vous montrez que vous prenez les mesures de lutte contre le coronavirus au sérieux.

2.6  Et le petit coin dans tout ça ?

Du côté des toilettes, vous devrez bien analyser la situation afin d’appliquer correctement les règles en vigueur. Comme dans votre salle, laissez le plus possible les portes ouvertes, du moins celles qui le peuvent. Installez des éviers avec des robinets sans contact, des distributeurs à savon et essuie-mains jetables en papier et, bien sûr, des flacons de gel désinfectant pour les mains. Veillez à régulièrement nettoyer, désinfecter et aérer vos toilettes. Placez-y aussi des poubelles à pédale ou à capteur et supprimez les sèche-mains électriques ainsi que les essuie-mains en tissu. Les sanitaires ne font pas exception à la règle du mètre cinquante : pensez donc à condamner certains urinoirs ou à installer de grandes cloisons de séparation. Affichez aussi bien dans les toilettes des clients que dans celles du personnel les consignes pour une bonne hygiène des mains et veillez à ce qu’elles soient visibles.

2.7  Payer sans contact

Étape importante du passage des clients dans votre établissement : le paiement. Que ce soient par le biais d’affiches, de vos menus ou d’autres canaux de communication tels que les réseaux sociaux ou votre site Internet, les possibilités ne manquent pas pour indiquer le moyen de paiement privilégié, à savoir électronique ou sans contact. Veillez à désinfecter le terminal de paiement après chaque utilisation et prévoyez du matériel jetable avec lequel le client peut saisir son code (des cotons-tiges, par exemple). Sachez également que vous avez parfaitement le droit de refuser tout paiement en liquide. L’important reste de proposer suffisamment d’alternatives et de placer une seule personne par caisse. En outre, les restrictions imposées par les autorités auront certainement un impact négatif sur votre chiffre d’affaires. Voyez donc cette crise sanitaire comme une opportunité d’organiser un nouveau service de retrait ou de livraison. Que pensez-vous d’une boîte apéro, d’un délicieux repas facile à transporter ou d’un pack cocktail ? Laissez libre cours à votre imagination !

2.8  Baisser les bras ? Très peu pour vous !

Faites preuve de créativité ! Il est vrai que les mesures en place exigent des efforts supplémentaires, mais un client qui se sent en sécurité profitera directement à votre établissement. Et puis, à mesures exceptionnelles, solutions exceptionnelles ! Si les clients ne peuvent pas venir à vous, essayez d’aller au client. Nous dressons ici la liste d’exemples qui pourraient vous inspirer :

  • En Belgique, les réseaux sociaux ont rapidement servi de plateforme de communication pour les restaurateurs. Ceux-ci peuvent ainsi présenter les différentes promotions spéciales coronavirus, faire de la publicité ou encore afficher leur menu à emporter ou à livrer.
  • Le restaurant néerlandais MediaMatic a lui aussi fait preuve d’originalité en installant ses tables dans des « serres de quarantaine ». Tout ce dont vous avez besoin sont des parois en verre et un ingénieux système de fixation ! Qui plus est : ces serres sont faciles à nettoyer et à désinfecter après chaque utilisation.
  • Concept original tout droit venu de Suède : Bord för en est une initiative qui propose une table d’une personne au milieu d’un champ avec vue sur un magnifique paysage. Le menu trois services arrive à table dans un panier, accroché à une corde et un système de poulie. C’est ce qui s’appelle le respect de la distanciation sociale !

3.    Hôtels

En ce qui concerne les complexes hôteliers, ceux-ci avaient le droit de rester ouverts pour accueillir les personnes qui effectuaient un déplacement essentiel et qui avaient besoin, pour ce faire, de dormir à l’hôtel. Toutefois, les clients ne pouvaient profiter que du room service. Quant aux mesures de prévention, il s’agit des mêmes conseils mentionnés pour la réouverture des bars et restaurants.

À l’intérieur de votre hôtel, laissez les portes ouvertes le plus souvent possible. Désinfectez les poignées, rampes d’escalier, boutons d’ascenseur et interrupteurs. Placez également des marquages au sol afin d’indiquer clairement les distances à respecter. Les ascenseurs de petite taille ne peuvent accueillir qu’un seul visiteur à la fois, sauf s’il s’agit de personnes vivant sous le même toit. Votre panier de bienvenue rempli de bonbons ou de fruits ? Les visiteurs devront s’en passer, sauf si vous trouvez une meilleure alternative respectant les mesures de sécurité. Veillez également à ce que les réceptionnistes désinfectent les clés des chambres une fois qu’elles sont rendues. Même si ces clés ne sont utilisées qu’un court laps de temps, elles devront être désinfectées. Veillez enfin à ce que vos visiteurs et les réceptionnistes respectent la distance de sécurité.

3.1  Nettoyage

Informez clairement votre personnel sur les bonnes techniques de nettoyage à appliquer, les produits nettoyants à utiliser et la nécessité d’aérer régulièrement les chambres. Pour ce faire, accrochez des affiches, des posters ou utilisez d’autres moyens de communication. Fournissez également des masques buccaux et des gants. Essayez également d’attribuer des numéros de chambre fixes à chaque personne en charge du nettoyage. Vous éviterez ainsi les contaminations croisées.

Pour les briefings avec votre personnel, préférez les espaces à ciel ouvert plutôt que les petites pièces. Autorisez la présence d’une seule personne dans la buanderie et nettoyez les draps, les serviettes et les serpillières à plus de 60 °C afin d’éliminer toutes traces des bactéries, microbes ou virus.

3.2  Chambres

Dans les chambres des clients, dites adieu aux distributeurs de savon accrochés dans la douche et proposez des petits modèles emballés individuellement. Veillez également à ce que les poignées de la douche, les robinets et les toilettes soient désinfectées après chaque nuitée. Enfin, videz le minibar si vous ne pouvez pas vous assurer la désinfection quotidienne du frigo et de son contenu.

Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter bonne chance pour votre réouverture ! Vous avez besoin d’un petit coup de pouce ou vous cherchez du matériel pour votre établissement horeca ? Les collaborateurs de notre helpdesk se tiennent à votre disposition !

Suivre MANUTAN sur