Les détecteurs de fumée, ces appareils qui sauvent des vies au travail

L'hygiène et la sécurité au travail

Vous n’êtes pas sans savoir que la présence de détecteurs de fumée est obligatoire à chaque étage des logements situés en Belgique ou, dans le cas de la capitale, des logements mis en location. Les incendies domestiques causent chaque année de nombreux décès dans notre pays, en particulier lorsque le feu se déclare la nuit. Les risques ne se limitent toutefois pas aux habitations : les lieux de travail aussi sont concernés, notamment si des substances inflammables y sont stockées ou que des activités de soudage s’y tiennent. Selon une enquête réalisée par Ipsos, près de 3 000 incendies seraient signalés chaque année dans les entreprises belges, 150 d’entre eux causant des dégâts supérieurs à 1 million d’euros. De telles catastrophes sont malheureusement vite arrivées, c’est pourquoi il est crucial d’améliorer la sécurité incendie sur votre lieu de travail à l’aide d’un plan d’évacuation, d’extincteurs de feu et de détecteurs de fumée. C’est à ces derniers que nous nous intéresserons dans cet article.

détecteur de fumée

L’installation de détecteurs de fumée est-elle obligatoire dans les entreprises ?

Les autorités fédérales belges énoncent les obligations relatives à la sécurité incendie qui s’adressent aux entreprises à l’article 52 du Règlement Général pour la Protection du Travail (RGPT), de même que dans l’Arrêté royal du 28 mars 2014 relatif à la prévention de l’incendie sur les lieux de travail. Telles sont les mesures obligatoires reprises dans ces textes législatifs :

  • Analyse des risques
    Les employeurs sont tenus de lister les risques d’incendie liés aux machines, aux installations, au bâtiment et aux processus de travail, de même que les outils à disposition pour lutter contre le feu. Toutes les mesures d’évacuation doivent être recensées.
  • Service de lutte contre l’incendie
    Les personnes qui composent ce service et les moyens mis à sa disposition dépendront de la nature des activités de votre entreprise, du nombre de travailleurs, du degré de risque d’incendie ; etc.
  • Procédures
    L’employeur veille à la mise en place de procédures pour l’évacuation des travailleurs et l’utilisation des équipements de protection.

Quid des détecteurs de fumée ? Leur installation n’est pas obligatoire dans les entreprises, commerces ou bureaux, mais vivement recommandée pour aménager un lieu de travail sécurisé. Attention : la présence de détecteur est bel et bien obligatoire dans les situations suivantes :

  • Une partie du lieu de travail est habitable
    La réglementation relative aux logements de particuliers, qui y impose l’installation de détecteurs de fumée, s’applique également dans ce cas de figure.
  • Les pompiers l’imposent
    Avant d’emménager dans un espace professionnel ou un bâtiment public, il est obligatoire de le faire agréer par les services de pompiers locaux et de suivre les recommandations émises. Les pompiers vérifient entre autres la structure du bâtiment et les méthodes de stockage de produits dangereux avant d’établir leurs conclusions.
  • Votre assureur l’impose
    L’installation de détecteurs de fumée fait partie des conditions reprises dans certaines polices. N’hésitez pas à contacter votre compagnie d’assurance pour plus de renseignements à ce sujet.

À quoi être attentif lors de l’achat d’un détecteur de fumée ?

Lorsque vous achetez un détecteur de fumée, gardez ces points d’attention à l’esprit :

Un bon détecteur de fumée…

  • est porteur du marquage CE ;
  • répond à la norme NBN EN 14604 ;
  • est équipé d’un bouton de test.

Certains membres de votre personnel sont sourds ou malentendants ? Vous devez alors investir dans des détecteurs spéciaux qui émettent des flashs lumineux ou vibrent en cas de danger.

Les détecteurs modernes perçoivent les dégagements de fumée à l’aide d’un rayon lumineux infrarouge. Des détecteurs ioniques, fonctionnant grâce à des particules légèrement radioactives, étaient autrefois aussi disponibles sur le marché, mais leur vente est désormais interdite en Belgique.

Les détecteurs de fumée à piles remplaçables ou non sont deux excellentes options, mais si vous optez pour un modèle à piles non remplaçables, veillez à ce que leur durée de vie soit d’au moins dix ans.

Où fixer son détecteur de fumée ?

Tandis que les particuliers sont dans l’obligation d’installer au moins un détecteur de fumée à chaque étage de leur logement, les entreprises ne font pas face à une telle contrainte. Sachez toutefois qu’il est conseillé d’installer ses détecteurs de fumée à certains endroits plutôt que d’autres.

Fixez de préférence vos détecteurs au milieu de l’espace de vie. La fumée atteint en effet difficilement les coins d’une pièce, c’est pourquoi une distance minimale de trente centimètres doit être respectée entre le bord des murs et le détecteur. Choisissez également un modèle de détecteur à accrocher au plafond plutôt qu’au mur, le mécanisme infrarouge étant sensible aux poussières. Retenez enfin ceci : tous vos détecteurs de fumée doivent être faciles d’accès pour un entretien éventuel (changement des piles, par exemple).

Tester et entretenir ses détecteurs de fumée

Avant de mettre vos détecteurs de fumée en service, il est impératif de les tester. Des tests mensuels devront également être effectués par la suite. Pensez en outre à dépoussiérer de temps à autre vos détecteurs au moyen d’un chiffon ou d’un aspirateur, mais n’utiliser jamais d’eau.

En savoir plus sur la sécurité incendie ?

Manutan dispose d’un large assortiment d’articles de protection contre les incendies et fait part de ses conseils en matière de sécurité sur le lieu de travail dans ses articles de blog. Des questions à nous poser ? Besoin d’informations ? N’hésitez pas à contacter les collaborateurs de notre helpdesk.

Suivre MANUTAN sur