L’éclairage de secours fait la lumière dans l’obscurité

L'hygiène et la sécurité au travail

Souvent, on ne remarque l’éclairage de secours qu’en cas de situations d’urgence, mais il doit fonctionner. Dans cet article, nous vous expliquons tout ce que vous devez savoir sur l’éclairage de secours et sa maintenance.

|

Qu’est-ce que l’éclairage de secours ?

L’éclairage de secours ou l’éclairage de sécurité, est l’éclairage qui s’allume automatiquement en cas de panne du réseau électrique. Les gens peuvent ainsi trouver leur chemin vers les voies de secours et la sortie de secours la plus proche en toute sécurité. L’éclairage de secours est donc doté de sa propre alimentation électrique, indépendante de la source qui alimente l’éclairage normal. Il s’agit dès lors d’un élément important pour assurer un environnement de travail sûr.

4 types d’éclairages de secours

Il existe 4 types d’éclairage de sécurité et de secours :

  1. Éclairage des voies de secours qui vous permettent de voir où vous marchez. L’éclairage rend les voies de secours et les éventuels obstacles bien reconnaissables pour permettre une évacuation efficace du bâtiment ;
  2. La signalisation des voies de secours indique où vous devez aller. La signalisation des voies de secours indique comment vous devez quitter le bâtiment. Il s’agit de pictogramme éclairés en permanence ;
  3. L’éclairage antipanique mène les personnes vers un lieu où démarre une voie de secours ;
  4. L’éclairage sur les lieux de travail présentant un risque accru permet aux travailleurs d’effectuer une procédure de fermeture pour que la sécurité des autres personnes dans le bâtiment ne soit pas compromise. Il s’agit par exemple de laboratoires ou d’espaces où des gaz sont présents.

L’éclairage de sécurité est-il obligatoire ?

Oui, l’éclairage de sécurité est une obligation légale. Vous trouverez ces règles dans les dispositions régissant les lieux de travail, la signalisation, l’organisation de la prévention incendie et les prescriptions de sécurité pour les bâtiments.
Par ailleurs, il y a également des normes européennes comme la NBN EN 1838 sur l’éclairage de secours. Cette norme contient les prescriptions techniques pour l’éclairage auxquelles l’éclairage de secours dans les bâtiments doit satisfaire. Une norme spécifique aux voies de secours (NBN EN 50172) porte sur le choix de l’éclairage de sécurité pour les voies de secours. Cette norme contient des instructions pour la maintenance.

Critères de sélection d’un éclairage de secours

En cas de panne du réseau électrique, l’éclairage de sécurité se remet sur sa propre source d’alimentation. Ce courant peut être fourni de manière centralisée ou décentralisée. Dans le cas d’un système décentralisé, les armatures de l’éclairage de secours sont équipées d’une batterie intégrée. Dans le cas d’un système centralisé, l’alimentation est assurée par un circuit sur générateur de secours.

Pour déterminer le système qui convient le mieux à votre bâtiment, vous devez envisager les facteurs suivants :

  • L’aménagement des espaces ;
  • Nouvelle construction ou non ;
  • La taille de l’installation ;
  • La maintenance ;
  • Les activités qui s’y déroulent ;
  • Le temps nécessaire pour évacuer ;

Prévoyez donc un environnement de travail sûr et faites-vous conseiller si vous hésitez sur le choix le plus adéquat.

Indiquer les voies de secours par des pictogrammes

La signalisation des voies de secours se fait au moyen de pictogrammes de sécurité. Il s’agit de pictogrammes vert et blanc qui signifient Sortie de secours. La flèche indique la direction. L’endroit où les pictogrammes doivent être placés dépend de la situation. Les emplacements logiques sont aux changements de direction sur les voies de secours et aux croisements ou séparations de couloirs.

Schermafbeelding 2016-12-13 om 12.11.50

Maintenance de l’éclairage de sécurité

Un bon entretien de l’éclairage de sécurité permet à l’éclairage d’être aussi toujours en bon état de fonctionnement. Car, en cas de pépin, vous voulez bien entendu que l’éclairage de secours s’allume directement. Les normes prescrivent une combinaison de contrôles mensuels et annuels. Le contrôle mensuel de l’éclairage de sécurité vérifie le fonctionnement par exemple en appuyant sur le bouton de test ou en effectuant un test automatique et un contrôle visuel. Lors de l’inspection annuelle, le système complet est examiné dans le détail, ainsi que des éléments comme la batterie.

Vous désirez en savoir plus ?

En savoir plus sur l’éclairage de sécurité ou créer un environnement de travail sûr ? N’hésitez pas à contacter, sans obligation, le service clientèle de Manutan. Nous nous ferons un plaisir de vous accompagner dans votre réflexion.

Suivre MANUTAN sur