Grand froid : équiper au mieux votre entreprise et vos collaborateurs ?

L'hygiène et la sécurité au travail

En hiver, de nombreux secteurs d’activité sont impactés par le froid et la dégradation des conditions météorologiques. La baisse des températures représente un défi majeur, en particulier, dans la construction et les transports, mais d’autres secteurs sont également touchés. Dès lors que des salariés doivent travailler dans un entrepôt, sur le terrain ou à l’extérieur, les chefs d’équipes ou les directeurs d’achats se doivent de mettre en place des conditions optimales afin qu’ils puissent effectuer leur travail correctement et en toute sécurité. Par temps froid, un équipement adéquat est indispensable.

Directive européenne en matière de vêtements de travail par grand froid

La Directive européenne 89/656 CEE définit les devoirs des entreprises et de leurs dirigeants en matière d’équipements de protection individuelle (EPI). Le Règlement 2016/425 précise la définition de l’EPI comme suit : « Équipement conçu et fabriqué pour être porté ou tenu par une personne pour sa protection contre un ou plusieurs risques. » Ce texte européen met en évidence les principes de conformité de l’EPI et les obligations des fabricants.

Conséquences d’une mauvaise protection contre le froid au travail

L’exposition à des températures inférieures à 5 °C dans le cadre d’une pratique professionnelle doit attirer la vigilance des employeurs et des salariés. En plus des risques bien réels pour la santé et la sécurité du personnel, l’impact peut aussi se faire sentir en termes de performance.

Risques de sécurité liés à une protection insuffisante des salariés contre le froid

Les risques sanitaires et de sécurité liés à une exposition au grand froid sont nombreux. Entre autres :

  • L’hypothermie : baisse anormale de la température corporelle ;
  • Les engelures et gelures : lésions des tissus de l’organisme dues au gel (pieds, mains, oreilles, nez) ;
  • L’assoupissement ;
  • (sol glissant, matériel avec surface métallique froide, perte de dextérité, etc) ;
  • La diminution de l’irrigation sanguine des doigts ;
  • Les troubles musculosquelettiques, etc.

Les salariés ont un droit de retrait

Si la réglementation diffère d’un pays à l’autre, les salariés ont le droit de refuser de travailler par grand froid. Surtout si ceux-ci encourent un danger grave pour leur santé, voire leur vie. C’est également le cas si le matériel ou les systèmes de protection présentent un défaut.

Si aucun dispositif adapté n’est mis en place pour protéger les salariés du froid (fourniture d’équipements adaptés, chauffage des locaux, etc.), ils peuvent refuser de travailler sans perte de salaire. À noter : la législation locale . Il revient aux dirigeants et aux équipes de déterminer s’il existe un réel danger.

Perte de productivité au sein de l’entreprise

Ne pas prendre en compte les conditions de travail en termes de sécurité (thermique) peut entraîner de grands risques sanitaires, mais aussi une réelle perte de productivité pour l’entreprise.

Les employés du bâtiment, les éboueurs, les ouvriers agricoles ou encore les salariés en entrepôts frigorifiques ou abattoirs sont directement exposés au grand froid. La mise en place de mesures de prévention et un équipement de travail adapté peuvent les aider à effectuer leurs tâches correctement sans se mettre en danger.

Métiers et secteurs d’activité concernés par la protection contre le froid

Tous les métiers impliquant un travail à l’extérieur sont concernés par le grand froid et doivent faire l’objet de mesures de sécurité. Par exemple, les secteurs du transport, de la logistique ou de la construction doivent prendre en compte les conditions climatiques dans lesquelles les salariés doivent effectuer leur travail.

Mais ce ne sont pas les seuls domaines d’activité concernés par la mise en place de mesures de protection contre le froid. Les travailleurs susceptibles d’entrer dans des chambres froides (restaurants, supermarchés, abattoirs, etc.) ou dans de telles usines sont également exposés au froid. Les équipements de protection individuelle (EPI) contre la baisse des températures sont indispensables pour la sécurité du personnel et le maintien de l’activité de l’entreprise.

Solutions pour les professionnels confrontés au grand froid

De nombreuses solutions existent pour lutter contre le froid au travail. Dans tous les cas, il est important de sensibiliser les salariés aux risques liés au froid et aux vêtements qui les protègent du froid sur leur lieu de travail.

Informer : comment se préserver du froid au travail

Outre les obligations imposées par la réglementation européenne, informer les collaborateurs sur les risques et les moyens de prévention pour lutter contre le froid est incontournable pour toutes les entreprises. Cette étape de prévention permet d’éviter de nombreux accidents. Les travailleurs exposés au froid doivent être informés des symptômes associés à l’exposition au froid. Les directives liées aux équipements adaptés peuvent, par exemple, être affichées afin que chacun puisse en prendre connaissance :

Encouragez également les travailleurs à travailler en binôme aussi souvent que possible pour une surveillance et une protection mutuelles.

Recommandation : fournir des bâtiments chauffés à proximité

Limitez autant que possible la présence et les activités des travailleurs dans les zones de grand froid. S’ils doivent travailler dans un environnement particulièrement froid, faites en sorte qu’ils prennent des pauses régulières dans des espaces chauffés à l’abri du froid.

En hiver, veillez également à planifier les temps de travail à l’extérieur ou dans des endroits exposés à de basses températures (entrepôts, chambres froides, etc.).

Le fait aussi partie des mesures destinées à limiter les risques par grand froid. Veillez à ce que les collaborateurs accèdent en toute sécurité à leur lieu de travail et qu’ils disposent du matériel nécessaire.

Équipement : des vêtements et des chaussures adaptés aux conditions hivernales

La protection des travailleurs contre le grand froid passe aussi par un équipement approprié. L’achat de pour lutter contre le froid doit constituer une priorité pour les entreprises. Tous les membres du personnel doivent disposer de moyens de protection individuelle (EPI), de vêtements résistants aux conditions climatiques pénibles.

  • Pantalons et vestes isolants ;
  • Sur-pantalons ;
  • Gants ;
  • Chaussettes ;
  • Chapeaux ;
  • Chaussures de sécurité adaptées ;
  • Etcétéra.

La Directive européenne 89/686/CEE, adoptée par tous les membres de l’Union européenne, définit certaines exigences relatives aux moyens de protection individuelle pour pouvoir être lancés sur le marché. Les équipements qui répondent à ces exigences assurent aux travailleurs une protection optimale en cas d’exposition au grand froid.

Choisir les vêtements et chaussures pour travailler dans le froid

En tant qu’employeur, vous soupçonnez que vos collaborateurs seront exposés au grand froid ? Il vous revient de proposer à chacun des vêtements de travail appropriés. Il s’agit de vêtements de travail pour hommes et pour femmes, mais aussi d’accessoires et de chaussures de travail adaptés.

Équipement grand froid répondant aux normes européennes

Les normes européennes peuvent vous aider à choisir l’équipement approprié en cas de grand froid. La norme EN 14058 (vestes, combinaisons, pantalons, parkas, etc.) est recommandée pour la protection contre le froid tempéré. Les équipements qui répondent à la norme EN 342 assurent une protection contre le grand froid.

Pour les gants et les chaussures de sécurité, les normes sont différentes : EN 511 pour les gants et EN 20345 pour les chaussures de sécurité.

Vêtements de travail contre le froid pour hommes et femmes

Les sont choisis en fonction des températures auxquelles le personnel est exposé. Le froid entraîne une baisse de température corporelle, mais certaines activités impliquent de passer d’une zone chaude à une zone froide au cours de la journée de travail. Dans ce cas, il convient de rester vigilant car les déplacements risquent de réduire le niveau de protection thermique de l’équipement. C’est la raison pour laquelle il convient de choisir des vêtements adaptés au froid et aux tâches du travailleur.

En hiver et dans des espaces froids, il est recommandé de porter plusieurs couches de vêtements thermiques. Les travailleurs bénéficient ainsi d’une meilleure protection par l’immobilisation de l’air chaud. Les combinaisons et autres vêtements de travail ‘tout-en-un’ offrent une bonne solution : ils empêchent l’air de circuler et gardent au chaud celui qui les porte.

Autre élément important : la taille du vêtement doit être adaptée aux professionnels qui travaillent dans le froid ou à l’extérieur afin d’empêcher l’air de circuler. Les collaboratrices doivent recevoir des vêtements de travail adaptés à leur morphologie et non des vêtements conçus pour les hommes, car ces vêtements sont généralement trop grands.

Bonne nouvelle, la gamme de vêtements adaptés au grand froid s’étoffe d’année en année : vestes, parkas, combinaisons, pantalons, sur-pantalons, etc. sont de plus en plus performants. Ce qui permet de veiller à la protection contre le froid et la santé de vos collaborateurs.

Chaussures de protection contre le froid

La protection des travailleurs contre le froid ne réside pas seulement dans leurs vêtements. Le port de chaussures appropriées contribue également à résister au froid, en particulier les chaussures de sécurité offrent une bonne protection pour les pieds. Les bottes de sécurité gardent les pieds au chaud, même en hiver et lors d’une chute des températures. Certaines sont fabriquées avec une semelle isolante CI. Cette norme additionnelle certifie que les bottes et chaussures de sécurité possèdent des propriétés isolantes. Elle garantit la protection contre le froid grâce à une isolation parfaite jusqu’à -10°C.

Accessoires de protection contre le froid au travail

Le choix des équipements contre le grand froid doit être fait en fonction des conditions de travail du personnel. En plus des équipements et des chaussures, certains accessoires de protection peuvent préserver la santé et la sécurité des collaborateurs. En cas d’exposition au grand froid, il est primordial de protéger la tête, les mains et les yeux. De cette manière, vous assurerez une protection optimale.

Certains accessoires disponibles sont adaptés pour travailler à l’extérieur ou en chambre froide. Par exemple, le port de casquettes ou de cagoules est particulièrement recommandé pour les professionnels qui travaillent à l’extérieur. Les gants thermiques de protection conformes à la norme EN 511 allient confort et sécurité et sont essentiels pour protéger les travailleurs du froid et de l’humidité lorsqu’ils effectuent leurs tâches. Enfin, les lunettes de protection améliorent sensiblement la sécurité.

L’installation de chauffages dans des zones stratégiques sur le lieu de travail contribue à réduire les risques en hiver. Associez la politique de santé et de sécurité par la mise en place de campagnes de prévention qui permettront de diffuser des informations pratiques aux travailleurs. Ainsi, chacun restera bien protégé au sein d’une entreprise qui continuera à fonctionner sans heurts.

Vous désirez en savoir plus sur la sécurité au travail en hiver ? Consultez notre article pour connaître nos recommandations sur le travail par grand froid.

Pour toute autre question, s’il vous plaît contactez-nous:

Nom*
Contact

Manutan se fait un plaisir de vous aider 

Vous souhaitez en savoir plus ? Dans notre blog, nous vous présentons des informations utiles, des conseils et des astuces pratiques pour aménager votre lieu de travail de manière durable et ergonomique, et en assurer le fonctionnement optimal.

Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez ? Le helpdesk de Manutan se tient à votre disposition pour vous donner un complément d’information et des conseils personnalisés. Saisissez vos coordonnées ci-dessous et envoyez-nous votre question. Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Nom*
Contact

Suivre MANUTAN sur