Du syndrome du bâtiment malsain au climat intérieur sain

L’ergonomie sur le lieu de travail

La santé au travail. Une question trop souvent oubliée. À tort, car une mauvaise qualité de l’air au travail a un impact plus important que vous ne pourriez le penser. En plus d’être la source de la majorité des plaintes au travail, le climat intérieur peut causer le syndrome du bâtiment malsain. Il est donc grand temps de s’y intéresser de plus près !

Attention au syndrome du bâtiment malsain

Le syndrome du bâtiment malsain est tristement célèbre dans le monde du travail. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), il touche 1 bâtiment sur 3. Ce syndrome se traduit par divers symptômes qui peuvent influencer grandement la santé et le bien-être des travailleurs. Les principaux symptômes sont : mal de tête, sécheresse des yeux, mal de gorge, peau sèche, fatigue et troubles de la concentration.

Or, il n’est pas nocif que pour la santé, mais aussi pour la productivité. Selon le Dr Philomena Bluyssen, chercheuse néerlandaise de TNO, un mauvais climat intérieur peut entraîner une perte de productivité de  3 600 euros par travailleur par an. Raison de plus pour investir dans une meilleure qualité de l’air.

Conseils contre le syndrome du bâtiment malsain

Vous craigniez que le syndrome du bâtiment malsain touche également votre entreprise ? Il existe certaines mesures à prendre pour lutter contre ce syndrome. Vous trouverez ci-dessous quelques conseils :

  • Ventilez les pièces correctement et régulièrement
  • Essayez de maintenir un taux d’humidité dans l’air compris entre 40 et 65 %
  • Aidez-vous d’outils comme des purificateurs d’air, humidificateurs d’air et/ou d’un climatiseur mobile
  • Faites nettoyer périodiquement les conduites d’air
  • Investissez dans un bon système de climatisation

L’importance d’un bon climat intérieur

Le climat intérieur au sein des entreprises est-il satisfaisant de manière générale ? Pas vraiment, comme le démontre une enquête de Manutan. Les travailleurs belges se plaignent beaucoup du climat intérieur au travail. Trop chaud, trop froid, climatisation trop puissante ou trop faible… Près d’un quart des Belges (22,5 %) n’en sont pas satisfaits. Ce problème se rencontre surtout auprès des collaborateurs qui travaillent dans un bureau (25 %).

Les chiffres ci-dessus démontrent l’importance d’une climatisation adéquate. Un lieu de travail bien climatisé et frais favorise par exemple les performances des travailleurs. Une exposition de longue durée à la chaleur (plus d’une heure) entraîne une diminution de la concentration. Des études ont même démontré que plus les travailleurs sont satisfaits du climat intérieur, plus la productivité augmente. Cela confirme une fois de plus l’importance d’une climatisation adéquate.

« Lisez également nos conseils pour un climat intérieur sain »

Investir dans une climatisation durable grâce à des avantages fiscaux

Une bonne climatisation n’est pas uniquement bénéfique pour la santé des travailleurs, c’est aussi un bon moyen de mettre en place une politique d’entreprise durable. Un système basse consommation permet en effet de réduire la facture énergétique. Les pouvoirs publics stimulent dès lors les investissements dans les technologies basse consommation grâce à des subsides spéciaux. Il existe différents subsides en Belgique. Vous en apprendrez davantage sur energie.wallonie.be

Vers une climatisation plus saine

Vous voulez en savoir plus sur la santé au travail et l’entreprise durable ? Lisez nos blogs sur la durabilité au travail et jetez un coup d’œil sur notre assortiment pour une climatisation optimale sur le lieu de travail.

Suivre MANUTAN sur