Trop chaud pour travailler ? Voici nos conseils pour garder la tête froide !

L’ergonomie sur le lieu de travail

Les lieux de travail chauds nuisent à la productivité

Ces dernières années, nous sommes restés totalement démunis face à un mercure qui ne cesse de grimper en période estivale. Pour rendre la situation supportable, nous pouvions heureusement compter sur des boissons bien fraîches ou encore piquer une tête dans la piscine, mais quand il faut travailler, c’est tout de suite moins amusant. Vous ne serez d’ailleurs pas étonné(e) de savoir que vos collègues et vous-même êtes moins productifs les jours de canicule. Grâce à nos conseils pratiques, vous pourrez enfin prendre le contrôle de la température sur votre lieu de travail, que vous soyez assis à votre bureau, dans un entrepôt ou à l’extérieur. Nous vous apprendrons également à détecter les facteurs qui indiquent qu’il fait trop chaud pour travailler ; des règles précises sont en effet en vigueur et doivent être respectées par les employeurs. Ces mesures faisaient à l’origine partie du « Règlement général pour la protection du travail », ou RGPT, mais sont désormais reprises dans le Code du bien‑être au travail, dans le Livre V, sous le « Titre 1 relatif aux ambiances thermiques ».

trop chaud pour travailler

Température qui grimpe, productivité qui baisse

La température sur le lieu de travail fait souvent l’objet de discussions. S’il n’est pas agréable d’avoir froid, la chaleur excessive n’est pas souhaitable non plus. En outre, une température ambiante trop élevée réduit clairement la productivité. C’est en effet la conclusion d’une étude menée par le Centre pour le climat et la santé de l’Université d’Harvard. Lors d’une vague de chaleur qui a frappé la ville de Boston en 2016, les chercheurs ont comparé les résultats d’étudiants travaillant sans climatisation (pour lesquels le thermomètre affichait jusqu’à 26,6 °C) avec ceux d’un groupe d’étudiants potassant leurs cours dans une pièce à 21,6 °C. Qu’ont-ils observé ? Pour 13 % du premier groupe, les notes étaient moins bonnes que le deuxième à un test de mathématique basique. Cette étude prouve ainsi l’importance de garder le contrôle du mercure. Mais dans un environnement professionnel, quelle est la température idéale ? Même si ce chiffre dépend de chacun, la plupart des employés estiment qu’ils travaillent dans de bonnes conditions avec 21,75 °C au thermomètre.

5 conseils pour un environnement professionnel frais

Pour garder un environnement professionnel frais, la plupart des entreprises optent logiquement pour un système de climatisation. Toutefois, d’autres solutions existent pour garder la tête froide lors de fortes chaleurs, et ce, sans climatiseur. Jetez donc un coup d’œil à nos astuces :

  • Buvez beaucoup d’eau pour lutter contre la déshydratation. Une fontaine à eau vous permet de disposer en permanence d’eau fraîche.
  • Organisez les réunions ou concertations de travail à l’extérieur. Les déplacements supplémentaires stimulent la circulation sanguine et améliorent aussi la concentration.
  • Placez des ventilateurs dans votre département pour rafraîchir davantage l’air et créer une petite brise.
  • Posez une serviette humide dans votre cou ou sur vos avant-bras.
  • Si vous ne les utilisez pas, éteignez les sources de chaleur inutiles, comme les photocopieuses et imprimantes.

Vous travaillez depuis la maison ? Dans ce cas, nos conseils vous seront d’autant plus utiles ! Vous pouvez également demander à votre employeur d’étaler vos heures de travail sur les moments les plus frais de la journée, en allongeant par exemple votre temps de midi. Veillez tout simplement à vous accorder sur vos disponibilités et paramétrez une réponse automatique qui reprend votre horaire adapté.

Quand fait-il trop chaud pour travailler ?

Comme nous vous l’indiquions dans l’introduction, il existe des règles qui déterminent la température maximale sur le lieu de travail. Pour déterminer cette température, vous ne pouvez pas utiliser votre thermomètre domestique, mais un thermomètre-globe mouillé ou thermohygromètre. Cet appareil est en effet capable de calculer la température ambiante, la vitesse de l’air ainsi que le taux d’humidité, autant de facteurs qui déterminent si un employeur doit prendre des mesures d’arrêt du travail ou non. Grâce au thermohygromètre, vous pouvez calculer l’indice « WBGT», l’abréviation anglaise de « Wet Bulb Globe Thermometer ».

Comparez le résultat de vos mesures avec les valeurs maximales en vigueur, que nous avons reprises dans le tableau ci-dessous. Si vos valeurs y sont supérieures, votre employeur est tenu d’y remédier en prenant des mesures en concertation avec le médecin du travail.

Type de travail

 

Exemple

 

Charge de travail

 

Indice max. WBGT

 

Travail léger ou très léger Travail de secrétariat ou travail assis à une table Jusqu’à 234 watts 29
Travail moyen Travail en position debout De 235 jusqu’à 360 watts 26
Travail lourd Travail de terrassement De 361 jusqu’à 468 watts 22
Travail très lourd Montée d’échelles et d’escaliers > 468 watts 18

 La charge de travail est calculée en watts, à savoir l’énergie produite par seconde afin d’effectuer le travail demandé. La valeur indiquée dans le tableau représente une charge physique pour un travail continu de huit heures.

Voici plusieurs exemples de mesures à mettre en place, recommandées par le SPF Emploi, Travail et Concertation sociale :

  • Fournissez les protections nécessaires (lunettes de soleil, crème solaire ou une casquette) aux employés directement exposés aux rayons du soleil.
  • Veillez à ce que les travailleurs disposent de suffisamment d’eau fraîche (gratuitement).
  • Prévoyez dans les 48 heures une ventilation artificielle dans les espaces de travail.
  • Adaptez les heures de travail.
  • Prévoyez du temps pour des pauses supplémentaires.
  Indice WBGT
Pauses Travail léger Travail moyen Travail lourd Travail très lourd
45 min. de travail – 15 min. de pause 29,5 27 23 19
30 min. de travail – 30 min. de pause 30 28 24,5 21

Luttons ensemble contre la chaleur

Tels sont nos conseils pour garder un environnement de travail frais lorsqu’il fait chaud. Besoin d’aide dans votre combat contre la chaleur ? Découvrez nos fontaines à eau, systèmes de climatisation mobiles et ventilateurs, lisez nos autres articles de blog pour un environnement de travail agréable ou prenez contact sans engagement avec le helpdesk de Manutan.

Manutan se fait un plaisir de vous aider 

Vous souhaitez en savoir plus ? Dans notre blog, nous vous présentons des informations utiles, des conseils et des astuces pratiques pour aménager votre lieu de travail de manière durable et ergonomique, et en assurer le fonctionnement optimal.

Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez ? Le helpdesk de Manutan se tient à votre disposition pour vous donner un complément d’information et des conseils personnalisés. Saisissez vos coordonnées ci-dessous et envoyez-nous votre question. Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Nom*
Contact

Suivre MANUTAN sur