Achats responsables : quelle est la vision des décideurs achats ?

La durabilité au travail

Les achats responsables sont désormais une priorité pour les organisations, de toutes tailles et tous secteurs d’activités confondus. Plus de deux tiers des décideurs achats considèrent d’ailleurs comme « très importante » la réalisation des objectifs de développement durable des entreprises[1]. S’inspirant des divers témoignages recueillis par EcoVadis, plateforme mondiale d’évaluation et de mutualisation des performances en matière de Responsabilité Sociétale des Entreprises, nous donnons la parole aux décideurs achats. Ces acteurs jouent un rôle clé dans la transformation environnementale et sociale de leur entreprise, face aux exigences croissantes des parties prenantes. C’est l’occasion de comprendre les véritables raisons qui les ont poussés à se tourner vers les achats responsables et quels enseignements ils en tirent aujourd’hui.

Les achats responsables pour se mettre en conformité

Pour la majorité des décideurs achats, les achats responsables permettent avant tout de se mettre en conformité vis-à-vis de la législation. Comme le rappelle Erik Richter, Directeur des achats responsables au sein du Groupe PSA : « Le premier pilier, la conformité, constitue, en quelque sorte une évidence ».

Il est vrai que les réglementations se durcissent au fil des années, que cela concerne l’environnement, l’éthique des affaires, les droits de l’homme, les conditions de travail, les marchés publics, etc. C’est tout particulièrement le cas de l’Union Européenne qui souhaite accélérer ses efforts avec le Pacte vert pour l’Europe.

Nous pouvons citer quelques exemples emblématiques de cadre réglementaire au sein de l’Union Européenne :

  • Le U.K. Modern Slavery Act

À la suite de la promulgation de la loi britannique sur l’esclavage moderne, certaines organisations doivent publier un rapport annuel indiquant les mesures adoptées pour garantir l’absence d’esclavage moderne et de trafic humain tout au long de leur chaîne d’approvisionnement.

  • Le devoir de vigilance

Cette loi française oblige les grandes entreprises à publier un plan de vigilance afin de prévenir les risques quant à l’environnement, les droits humains et la corruption sur l’ensemble de leurs activités, ainsi que sur celles de leurs filiales, sous-traitants et fournisseurs à travers le monde. D’autres pays européens souhaitent d’ailleurs s’en inspirer pour appliquer des mesures similaires.

  • La directive européenne sur la communication des données de durabilité (Corporate Sustainability Reporting Directive)

Cette directive qui va bientôt remplacer celle sur le reporting extra-financier des entreprises (NFRD) devrait imposer à une certaine typologie d’entreprises de publier des informations concernant leur chaîne d’approvisionnement, leurs impacts sur les écosystèmes, leur gouvernance, etc.

Les achats responsables pour renforcer la supply chain

La mise en place d’une politique d’achats responsables est essentielle pour construire une chaîne d’approvisionnement résiliente et devenir un service achat agile. Cette réalité a d’ailleurs été exacerbée avec la crise sanitaire. À ce titre, plus des deux tiers des acheteurs et des fournisseurs estiment que leurs initiatives en faveur des pratiques responsables les ont aidés à surmonter cette période critique[1].

Depuis plusieurs années, Mars investit massivement en faveur d’une chaîne d’approvisionnement plus responsable. Barry Parkin, directeur du développement durable et de l’approvisionnement au sein de la multinationale, souligne les bénéfices qu’il en retire aujourd’hui : « Nous avons environ 150 usines dans le monde. Étonnamment, nous avons été en mesure de les maintenir toutes en activité tout au long de l’année 2020, malgré les fluctuations de la demande et les défis logistiques. Ce que j’ai appris, c’est à quel point les chaînes d’approvisionnement sont résilientes. […] Notre conviction est qu’en les rendant plus durables au cours des dernières années, elles sont devenues plus résilientes.[2] »

Pour Bayer, cette chaîne d’approvisionnement responsable et résiliente repose avant tout sur des relations saines avec ses partenaires. Thomas Udesen, Directeur Achats du groupe industriel spécialisé en chimie et en produits pharmaceutiques et cofondateur d’une communauté achats engagée en faveur du développement durable intitulée « Sustainable Procurement Pledge[3] » explique : « En tant qu’entreprise, Bayer a constaté que le pouvoir du partenariat et l’investissement engagé dans des relations sérieuses depuis plus de 10 ans ont véritablement payé. […] Nous n’avons connu aucune interruption dans nos chaînes d’approvisionnement physiques jusque-là pendant cette période Covid. Encore mieux, même si nous ne sommes pas encore tirés d’affaire, il est clair que nous avons d’excellents partenaires.[4] »

Les achats responsables pour créer de la valeur

En plus de se mettre en conformité et d’accroître la résilience de leur supply chain, les entreprises souhaitent aller encore plus loin. Ces dernières veulent faire des achats responsables un levier de performance et de différenciation sur le marché.

Erik Richter, Directeur des achats responsables du Groupe PSA confirme cette idée : « c’est là que les choses deviennent plus intéressantes : il ne s’agit pas seulement d’être conforme, mais de traduire cette conformité en performance. Cela implique d’être plus habile que le marché, plus rapide que ce qui est simplement attendu de nous. »

Clariant a pour ambition de devenir un leader mondial de l’industrie chimique vis-à-vis de sa performance en matière de développement durable. Cesare Guarini, ancien directeur des initiatives de stratégie d’achat et du développement durable de l’entreprise suisse, explique comment cela se traduit pour les achats : « L’objectif est d’apporter une contribution, en convertissant les coûts en valeur ajoutée et en nous concentrant sur trois domaines principaux : le développement durable, l’innovation et les marchés de croissance. Pour cela, nous allons déployer des programmes de collaboration avec nos fournisseurs. » 

À la lumière de ces témoignages, les politiques d’achats responsables semblent parfaitement alignées avec les enjeux actuels des entreprises, contribuant ainsi à la stratégie de Responsabilité Sociétale des Entreprises. Véritable axe de compétitivité, il ne fait aucun doute : les achats responsables sont devenus un incontournable.

Téléchargez notre livre blanc « Responsabilité sociétale des entreprises »

[1] EcoVadis & Stanford Graduate School of Business, Sustainable Procurement Barometer 2021
[2] EcoVadis, Comment vos pratiques achats responsables ont-elles contribué à accroître la résilience de la chaîne d’approvisionnement ?, 8 avril 2021
[3] En français, nous pouvons le traduire par « Engagement en faveur de l’approvisionnement durable »
[4] EcoVadis, Comment vos pratiques achats responsables ont-elles contribué à accroître la résilience de la chaîne d’approvisionnement ?, 8 avril 2021

Manutan se fait un plaisir de vous aider 

Vous souhaitez en savoir plus ? Dans notre blog, nous vous présentons des informations utiles, des conseils et des astuces pratiques pour aménager votre lieu de travail de manière durable et ergonomique, et en assurer le fonctionnement optimal.

Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez ? Le helpdesk de Manutan se tient à votre disposition pour vous donner un complément d’information et des conseils personnalisés. Saisissez vos coordonnées ci-dessous et envoyez-nous votre question. Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Nom*
Contact

Suivre MANUTAN sur