Quels sont les 3 piliers de l’ergonomie au travail ?

La durabilité au travail

La qualité de vie et le bien-être au travail sont les fondations de la productivité de vos équipes ! Et cela passe notamment par l’ergonomie au travail. Contrairement aux idées reçues, cette expression ne se résume pas seulement à l’aménagement matériel du poste de travail. Au-delà des sièges, des écrans, du mobilier ou des accessoires, l’ergonomie concerne également l’organisation de l’entreprise et les processus mis en place.

Définition : qu’est-ce que l’ergonomie au travail ?

Définie en 1969 lors du 4e congrès international de l’ergonomie comme « l’étude scientifique de la relation entre l’humain et ses moyens, méthodes et milieux de travail », l’ergonomie porte aussi sur la mise en application de cette étude dans la conception d’outils et de systèmes pouvant être utilisés par le plus grand nombre dans une situation de sécurité, de confort et d’efficacité.

L’ergonomie, ce n’est donc pas seulement le confort physique, mais toute une démarche qui favorise le bien-être au travail, la manière d’adapter le poste de travail aux tâches, la prévention des risques et l’amélioration de la productivité.

L’ergonomie au travail repose sur 3 grands piliers :

  • L’ergonomie physique ;
  • L’ergonomie cognitive ;
  • L’ergonomie organisationnelle.

Ce sont les 3 leviers qui, travaillés de concert, permettent d’obtenir des résultats concluants et d’optimiser l’ergonomie générale de l’entreprise ainsi que sa productivité.

L’ergonomie physique, garante de la santé et de la sécurité au travail

L’ergonomie physique prend en compte le lien entre le corps et le poste de travail.

Elle implique :

  • La sécurité des installations ;
  • Le mode opératoire des machines et des installations ;
  • L’aménagement de l’espace de travail ;
  • L’environnement (éclairage, température, insonorisation, hygiène) ;
  • La posture adoptée au poste de travail ;
  • Les mouvements répétitifs, le cas échéant ;
  • Le travail sur écran ;
  • Les amplitudes de mouvement et les distances de sécurité.

Ergonomie et santé au travail sont donc directement liées ! L’ergonomie physique d’un poste de travail et la mise en place d’équipements adaptés sont, en effet, primordiales pour prévenir les troubles physiques et mentaux :

  • Maladies professionnelles ;
  • Accidents du travail ;
  • Troubles musculo-squelettiques ;
  • Douleurs musculaires ou articulaires ;
  • Fatigue oculaire ou liée à un environnement bruyant.

Elle s’applique à tous les types de postes et lieux de travail : ateliers, chaînes de fabrication, entrepôts, mais également bureaux, travail en extérieur, espaces d’accueil du public, etc.

Bonus pour l’entreprise, un environnement de travail ergonomique accroît la productivité des collaborateurs, car il influe directement sur leur bien-être.

Besoin d’équiper votre entreprise en matériels plus ergonomiques ? Notre guide d’achat vous permettra de trouver les meilleurs équipements pour l’aménagement des postes de travail au sein de votre organisation.

L’ergonomie cognitive : trop souvent négligée !

Un environnement de travail dont l’ergonomie cognitive n’a pas été pensée en amont peut conduire à une baisse de l’attention et de la concentration, à une fatigue anormale, voire dans les cas les plus graves, à des accidents du travail ou à un épuisement professionnel.

L’ergonomie cognitive prend donc en compte les processus mentaux que sont la perception, la mémorisation et le raisonnement. Son but est de diminuer la charge mentale en mettant au point des solutions adaptées à chaque typologie de poste.

Pour améliorer l’ergonomie cognitive d’une organisation, le travail portera, par exemple, sur les logiciels, applications et autres interfaces d’utilisation des machines.

Repenser l’ergonomie organisationnelle

Cette forme d’ergonomie vise à améliorer les conditions de travail, à la fois à titre individuel et à titre collectif. Elle s’appuie autant sur les rythmes physiologiques des collaborateurs que sur les impératifs de l’entreprise.

L’ergonomie organisationnelle concerne notamment :

  • Les règlements et process ;
  • Le travail en équipe ;
  • L’organisation du télétravail ;
  • La communication interne à l’entreprise ;
  • Les horaires de travail ;
  • Les plans de formation ;
  • La gestion de la qualité.

La présence d’un ergonome du travail est fréquente dans les grandes entreprises. Les TPE et PME peuvent, quant à elles, s’adresser à un cabinet externe. Celui-ci les conseillera et les guidera dans la mise en place des équipements, process et autres outils afin de garantir une ergonomie complète et ainsi de veiller sur la santé et la sécurité de tous.

Téléchargez notre livre blanc « Responsabilité sociétale des entreprises ».

Manutan se fait un plaisir de vous aider 

Vous souhaitez en savoir plus ? Dans notre blog, nous vous présentons des informations utiles, des conseils et des astuces pratiques pour aménager votre lieu de travail de manière durable et ergonomique, et en assurer le fonctionnement optimal.

Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez ? Le helpdesk de Manutan se tient à votre disposition pour vous donner un complément d’information et des conseils personnalisés. Saisissez vos coordonnées ci-dessous et envoyez-nous votre question. Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Nom*
Contact

Suivre MANUTAN sur