Télétravail et ergonomie : mieux vaut prévenir que guérir

Ergonomie

Sous l’effet du confinement provoqué par la crise sanitaire du covid-19, le télétravail s’est imposé au plus grand nombre. Tout laisse penser qu’il pourrait devenir à l’avenir une nouvelle norme. Le développement d’une activité professionnelle à domicile demande toutefois de concevoir un poste de travail ergonomique pour que même à la maison, travailler rime avec santé et sécurité.

Indépendamment du contexte sanitaire, le télétravail suscite l’adhésion massive des collaborateurs. A en croire les sondages réalisés pendant la période de confinement liée à la crise du coronavirus, 58 % des salariés souhaitent désormais travailler plus souvent depuis leur domicile[1]. Ils sont également 64 % à estimer qu’il est facile de travailler depuis chez eux[2].

Matériel ergonomique : bien s’équiper pour bien travailler

Certes, « il peut être très agréable de travailler depuis chez soi, mais c’est encore mieux si on dispose d’un bon équipement ergonomique. Travailler sur une chaise de salon, avec son ordinateur portable simplement posé sur une table peut entraîner à la longue des douleurs peu compatibles avec l’idée de bien travailler et les enjeux du bien-être au travail »  souligne à cet égard Thiphaine de Réals, marketing manager France de Fellowes, spécialiste de mobilier et d’équipement de bureau et partenaire de Manutan.

En effet, à la maison comme au bureau, l’ergonomie de votre poste de travail est primordiale pour votre santé. Au départ, un fauteuil de bureau mal ajusté ou un écran d’ordinateur mal positionné ne produisent qu’une simple gêne. Mais à la longue, cet inconfort peut se transformer en trouble musculo-squelettique (TMS). Voilà pourquoi, « le télétravail doit favoriser un réel effort d’équipement de matériel ergonomique » insiste Thiphaine de Réals.

Ergonomie : adopter une démarche de prévention à la maison comme au bureau

Selon la Sécurité Sociale, les troubles musculo-squelettiques représentent 87 % des maladies professionnelles. Ils affectent les muscles, les tendons et les nerfs et proviennent d’un déséquilibre entre les capacités du corps et les contraintes auxquelles ils sont exposés. De plus en plus répandus, ils pèsent lourdement sur la performance des entreprises. Ils engendrent de l’absentéisme, génèrent des pertes de productivité et provoquent la désorganisation des équipes. En 2017, leur coût direct pour les entreprises a atteint près de 2 milliards d’euros et entraîné la perte de 22 millions de journées de travail.

Que vous travailliez à domicile ou dans les locaux de votre entreprise, l’ergonomie de votre poste de travail est donc primordiale pour votre santé, mais aussi pour votre efficacité et votre réussite professionnelle. Il est donc essentiel d’équiper votre espace de travail de matériels ergonomiques avant que n’apparaissent les premiers signes de TMS.

  • Favorisez les changements de posture

La position assise n’est pas la position la plus naturelle pour le corps humain, conçu pour la station debout. C’est pourquoi, au-delà du besoin naturel d’exercice, il est nécessaire de changer régulièrement de position. Dans bien des cas, un bureau électrique ajustable en hauteur, associé à un siège ergonomique assis/debout, sont des équipements de bureau d’une précieuse aide. Et s’il ne vous est pas possible de vous doter à domicile d’un tel équipement, profitez du temps gagné sur les transports pour faire une séance de sport quotidienne.

N’oubliez pas non plus qu’il ne suffit pas d’alterner les positions assises et debout pour prévenir les TMS. Encore faut-il adopter les bonnes postures. Idéalement, en position assise, les pieds doivent être bien à plat sur le sol et les genoux 1 à 2 cm plus hauts que les fesses. Pour maintenir la nuque dans une position confortable, le haut des écrans d’ordinateur se positionne à hauteur des yeux. Un bras articulé pour écran plat permet bien souvent d’ajuster votre écran à la bonne hauteur. S’il le faut, installez aussi un support pour vos ordinateurs portables !

  • Créez les conditions d’un éclairage optimal

La lumière naturelle stimule le métabolisme, contrôle l’équilibre hormonal ainsi que le système immunitaire et favorise la reconstitution des cellules. A la maison, il est donc essentiel d’installer votre poste de travail à proximité d’une fenêtre. Attention toutefois à éviter les reflets qui fatiguent les yeux. Pour cela, installer des filtres anti-reflets sur vos écrans et évitez de tourner le dos à la fenêtre. Et si votre intérieur ne vous permet pas de travailler à proximité immédiate d’une fenêtre, l’usage d’une lampe de luminothérapie peut s’avérer très utile pour votre santé.

  • Soulagez les poignets

Tenir ses mains dans l’axe de ses avant-bras soulage les tendons et limite les efforts des bras et des épaules. L’utilisation d’un tapis à souris ergonomique avec repose-poignet est également très utile.

  • Limitez l’impact de la répétition

Tendinites, problèmes carpiens, fatigue musculaire, sont d’abord la conséquence de tâches trop répétitives. L’objectif de l’ergonomie est de limiter les conséquences néfastes pour le corps de ces gestes répétitifs. Un repose-poignet et une souris ergonomique permettent d’éviter les dommages causés au canal carpien par des clics trop répétitifs.

En suivant ces simples conseils, vous profiterez pleinement des bienfaits du télétravail, sans dommage pour votre santé.

Poste de travail : posez-vous les bonnes questions !

A la maison comme au bureau, installer un poste de travail ergonomique suppose de se poser les bonnes questions :

Le haut de l’écran est-il à hauteur des yeux ?
Le siège est-il réglable en hauteur ?
Les documents de travail sont-ils facilement accessibles ?
Le clavier de votre ordinateur est-il distant de vos cuisses d’au moins 20 cm ?
Lorsque vous écrivez au clavier, vos mains sont-elles dans le prolongement des avant-bras ?
Les pieds sont-ils bien à plat sur le sol ?

Retrouvez toute la sélection pour Bien-travailler :

[1] Étude Terra Nova, Coronavirus : regard sur une crise, la révolution du travail à distance, 30 avril 2020.
[2] Baromètre quotidien de suivi de la crise du covid 19, comment les français vivent-ils la période actuelle ?, Étude BVA, 21 avril 2020.

Suivre MANUTAN sur