Guide d’achat : les conseils pour bien choisir ses armoires de sécurité avec Manutan

Guides d'achat

Dans de nombreuses entreprises, le stockage et la manipulation de produits chimiques, inflammables ou dangereux font partie du quotidien. Il existe pourtant des dangers pour les collaborateurs, les bâtiments et l’environnement à conserver ce type de substances. Les armoires de sécurité sont conçues pour prévenir des risques comme le feu et les explosions. Elles doivent se conformer à des normes de sécurité en fonction de la catégorie de produits qu’elles sont destinées à stocker. À travers ce guide, Manutan vous accompagne dans votre choix d’armoires de sécurité pour le stockage de matières dangereuses.

Qu’est-ce qu’une armoire de sécurité ?

Résistantes au feu, les armoires de sécurité permettent un stockage sécurisé des produits dangereux dans le but de prévenir la propagation des flammes en cas d’incendie et d’éviter les explosions. Elles présentent certaines caractéristiques obligatoires.

Quelle différence entre armoire de sécurité et armoire de sûreté ?

La différence entre ces deux catégories d’armoire repose principalement sur les normes respectées par le mobilier.

Les armoires de sécurité (« safety cabinets » en anglais) répondent ainsi aux normes en vigueur en matière de stockage de produits dangereux ou de produits inflammables : EN 14470-1, EN 14470-2, FM et EN 1363-1, qui seront détaillées plus loin dans ce guide.

Les armoires de sûreté, dont l’objectif est le stockage, offrent, quant à elles, une sécurisation physique des produits grâce à un verrouillage à clé. Ce type de produit se retrouve notamment dans la catégorie des armoires multirisques.

Pour faciliter l’expérience d’achat et guider plus facilement les professionnels dans leur choix, Manutan a classé les armoires par catégorie de produits dangereux à stocker.

La fermeture automatique, une spécificité de l’armoire de sécurité

L’armoire de sécurité a pour but d’isoler son contenu lorsqu’un feu survient à proximité ou qu’une chaleur trop élevée risque de faire réagir certains produits. Pour cela, elle est équipée de thermofusibles qui réagissent à une forte montée en température.

En agissant comme un détecteur de feu, ils déclenchent des mécanismes protecteurs. Les portes de l’armoire se ferment automatiquement, même si elles étaient restées grand ouvertes après une manipulation. Les conduits de ventilation s’obstruent automatiquement. Les joints des portes se dilatent sous l’effet de la chaleur afin de parfaire l’isolement du contenu de l’armoire face au feu.

Dans le cas des armoires de sécurité prévues pour éviter la propagation d’un feu qui serait survenu à l’intérieur de l’armoire, le but est également d’isoler le contenu afin que le feu ne se propage pas dans les locaux.

L’armoire de sécurité doit être bien ventilée

Chaque armoire de sécurité dispose d’un emplacement pour installer un système de renouvellement d’air technique. Il convient donc d’acheter le caisson de filtration adapté et de veiller à changer les filtres régulièrement.

Il est aussi possible de rattacher l’armoire de sécurité au système de filtration de l’entreprise. Le but de cette ventilation est d’éviter la formation d’une atmosphère dangereuse due à la présence de certains produits en stock. Ce type d’atmosphère peut être inflammable, explosif, mais aussi nocif à la fois pour les utilisateurs de l’armoire et pour l’environnement.

Lors de la présence de produits acides, la ventilation évite les phénomènes de corrosion dans une armoire de sécurité composée d’acier. Lorsqu’il s’agit d’armoires de stockage (ne répondant donc pas à une norme spécifique), des fentes d’aération sur les parois et la porte suffisent.

Quelles normes encadrent le stockage des produits dangereux ?

Des normes, pour la plupart internationales, encadrent le stockage de produits dangereux.

Les normes EN 11470-1 et EN 11470-2, pour une résistance au feu de l’extérieur vers l’intérieur

La réglementation européenne n’oblige pas expressément à stocker les produits dangereux dans des armoires prévues à cet effet. Elle impose toutefois un stockage correct et sécurisé. Cela implique de ne pas entreposer de produits incompatibles au même endroit.

Les normes EN 11470-1 et EN 11470-2 concernent la résistance au feu de l’extérieur vers l’intérieur : pour éviter une explosion ou un sur-incendie lié à la présence de produits dangereux ou inflammables, ceux-ci doivent être isolés en cas d’incendie.

La norme européenne EN 11470-1 s’applique aux liquides inflammables dont le volume interne total est inférieur ou égal à 1 m3. La norme EN 11470-2 concerne les bouteilles de gaz d’une capacité totale inférieure à 220 litres.

Ces deux normes imposent une résistance au feu de 15 minutes minimum et la présence d’un système de ventilation. Chaque heure, le taux de renouvellement de l’air doit être au moins égal à 10 fois le volume de l’armoire. Ces normes requièrent aussi des bacs de rétention ou des étagères de rétention afin d’éviter le mélange de produits en cas de fuite des contenants.

La norme EN 1363-1, pour une résistance au feu de l’intérieur vers l’extérieur

La nouvelle norme EN 1363-1 concerne le feu pouvant se propager de l’intérieur vers l’extérieur. Le but est d’éviter le sur-accident, qui peut survenir lorsque des produits prennent feu et que d’autres produits stockés à proximité s’enflamment à leur tour.

Les normes FM et COSHH

La norme FM1 est une norme américaine. Elle est souvent utilisée par les entreprises dont le siège social est situé aux États-Unis. La norme COSHH2 est, quant à elle, britannique et réglemente les substances dangereuses pour la santé.

Un seul produit peut comporter plusieurs homologations afin de répondre à des normes de différents pays.

Des pictogrammes pour se repérer

Les étiquettes ou emballages comportent des pictogrammes qui donnent des indications quant à la dangerosité des produits. Basez-vous sur ces informations pour choisir le type de stockage adapté. Il faut aussi veiller à ne pas stocker plusieurs catégories de produits incompatibles au même endroit. Les armoires de sécurité pour produits corrosifs sont, par ailleurs, prévues pour stocker les acides et les bases. Dans ce cas, deux compartiments distincts sont prévus pour éviter tout incident.

Quels risques en cas de non-respect des normes ?

Le respect des mesures de sécurité en entreprise est tout d’abord une question de sécurité au travail. Selon la directive européenne 89/391/EEC, il est de la responsabilité de l’employeur d’assurer la protection de ses collaborateurs et de garantir leur sécurité et leur santé.

En cas d’incendie notamment, l’employeur est considéré comme légalement responsable des dommages s’il n’a pas mis en place de solution de stockage appropriée pour des produits dangereux. Les compagnies d’assurance peuvent même être plus regardantes que la loi dans ce domaine.

Les critères pour bien choisir son armoire de sécurité

Voici une liste de points à prendre en compte pour choisir l’armoire adaptée à vos besoins.

Les types de produits entreposés

Comme évoqué, l’entreposage de produits dits « dangereux » doit respecter des normes et des règles. Il s’agit alors de choisir le type d’armoire adapté.

Il existe, par exemple, des armoires dédiées aux produits phytosanitaires, des armoires prévues pour les produits toxiques ou encore conçues pour contenir des fûts.

Le type d’armoire de sécurité et son système de ventilation ou de filtration d’air dépendent également de la nature des produits stockés.

La durée de résistance au feu

La durée de résistance de 15, 30, 60 ou 90 minutes dépend du temps d’évacuation et du délai d’arrivée des premiers secours. Ce type d’indication de durée est généralement précisé dans le nom du produit, après le type de norme que l’armoire respecte.

Par exemple : armoire de sécurité EN 14470-1 – 30 minutes.

L’aménagement et les accessoires

Selon l’utilisation qui en est faite, il faut choisir un nombre de compartiments et de tablettes adaptés. Vous pouvez opter pour plusieurs accessoires complémentaires : caisson de ventilation, bac de rétention, signalisation…

Pensez aussi à protéger les personnes en charge de la manipulation et du transport des produits en leur fournissant des EPI (équipement de protection individuelle) : des gants, des lunettes, une protection respiratoire, des chaussures de sécurité et autres vêtements de protection.

Quand faut-il s’équiper d’armoires de sécurité ?

Quels acteurs sont les plus concernés par l’obligation de s’équiper d’armoires de sécurité ? Et pourquoi les entreprises se préoccupent-elles de plus en plus de la sécurité sur le lieu de travail ?

Les principaux secteurs d’activité concernés

S’il est difficile de lister l’intégralité des secteurs d’activité concernés par la question du stockage de sécurité, il est possible d’identifier les domaines principaux :

· La chimie (pharmacie, pétrochimie…) : secteur dans lequel les entreprises connaissent bien les normes ;

· L’industrie (entreposage de peintures, solvants, vernis) : les petites structures sont souvent moins au fait de la législation ;

· Entrepôts, collectivités, chantiers… tous les secteurs qui stockent et utilisent des batteries au lithium-ion.

Protéger les lieux où sont stockées des batteries au lithium-ion

Les armoires de sécurité pour le stockage de batteries au lithium-ion sont de plus en plus courantes. Manutan propose de nombreux modèles dans son catalogue afin de répondre à différents types de besoins.

Si ces armoires de sécurité spécifiques se développent, c’est pour répondre à la présence accrue de batteries au lithium-ion dans les entreprises. Cela concerne particulièrement le développement du marché des vélos électriques, qui implique l’entreposage d’un grand nombre de batteries dans un même lieu. De nombreuses entreprises sont concernées.

En entrepôt, les scanettes, utilisées quotidiennement, sont généralement équipées de ce genre de batterie, de même que le petit outillage en atelier.

La présence de batteries contenant du lithium sur des rayonnages ne présente pas un danger en soi. En revanche, les batteries deviennent instables lorsqu’elles sont en charge. Elles peuvent prendre feu rapidement et ce feu est alors impossible à éteindre.

Les armoires pour batterie au lithium-ion présentent donc un double enjeu : empêcher un éventuel feu d’atteindre les batteries et éviter qu’un incendie prenne lors du chargement. C’est pourquoi les produits que Manutan propose dans cette catégorie ne sont pas seulement des armoires pour produits inflammables. Il existe ainsi des armoires passives (pour entreposer) et des armoires actives (pour charger des appareils).

La question de la sécurité de plus en plus présente

La préoccupation au sujet l’inflammabilité des batteries au lithium-ion est directement liée à des incendies qui ont eu lieu dans des entrepôts ces dernières années. S’observe cependant une montée globale de la préoccupation pour la sécurité dans les entreprises. Le budget alloué aux dépenses de sécurité a augmenté depuis la pandémie. Manutan propose des solutions pour soutenir les entreprises désirant développer une culture de sécurité au travail efficace.

Pour vous équiper au mieux, découvrez notre catégorie de produits « Stockage pour produits dangereux ».

Suivre MANUTAN sur